Accès direct au contenu

Foot - Mercato

EXCLU - Mercato : «Belaili, l’un des meilleurs coups de ce mercato hivernal»

Ancien entraîneur de l’USM Alger, Rolland Courbis connaît bien le profil de Youcef Belaili, la nouvelle recrue de Brest. Pour Le 10 Sport, le consultant de RMC Sport évoque sa venue en Ligue 1.

L’OM, Bordeaux, Lorient, Troyes et Brest ont tour à tour tenté de s’attacher les services de Youcef Belaili. Libre de tout contrat, l’Algérien avait également de très nombreuses pistes à l’étranger. Mais comme révélé en exclusivité par le10sport.com, c’est Brest qui a eu le dernier mot. Et pour Rolland Courbis, qui connaît bien le profil de Youcef Belaili, les Bretons ont fait une affaire en or : « C’est un excellent coup de la part des Brestois. Une fois de plus, soit dit en passant. Brest fait partie des clubs qui travaillent bien, avec des gens intelligents à leur tête, comme Grégory Lorenzi. Brest, Lens ou encore Montpellier sont des clubs qui n’ont pas beaucoup de moyens mais qui parviennent à faire de belles choses. Regardez ce qu’ils ont fait avec le petit Faivre. Brest le récupère pour trois figues à Monaco, il explose, c’est très très bien vendu à Lyon et derrière, au lieu de se prendre la hausse des prix du marché qui frappe tous les clubs qui ont une grosse rentrée d’argent, tu signes un super joueur, libre. Belaili, c’est un très bon coup. Pour moi, c’est l’un des trois meilleurs coups de ce mercato hivernal. Sur le rapport qualité/prix, c’est même sans doute le meilleur ».

« Il peut être la belle surprise de la fin de saison »

A bientôt 30 ans, Youcef Belaili sort d’une expérience concluante au Qatar (17 buts en 24 rencontres) et d’une Coupe d’Afrique des Nations de belle facture. « C’est un joueur méconnu du grand public par rapport à son talent, poursuit Rolland Courbis. Mais il n’a pas échappé à Djamel Belmadi, qui le met systématiquement sur le terrain en sélection. Je pense qu’il peut être la belle surprise de la fin de saison. Il faut être prudent car avec toutes ces blessures… Mais dans le contexte brestois, avec un Michel Der Zakarian que je connais bien et qui peut tout à fait lui correspondre, la bonne ambiance dans le groupe, etc… Il peut vite devenir la nouvelle coqueluche du public brestois. Et même une attraction pour la Ligue 1 ».

Articles liés