Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : Vers un coup de tonnerre à la Manchester City pour le PSG ? La réponse

Ce vendredi, l’UEFA a frappé fort à l’encontre de Manchester City en excluant le club anglais de toutes compétitions européennes pour les deux prochaines saisons pour manquement aux règles du fair-play financier. Un motif qui avait valu quelques problèmes au PSG ces dernières années, mais les Parisiens n’auraient pas de crainte à avoir aujourd’hui.

Accusé d’avoir enfreint les règles du fair-play financier, Manchester City a hérité d’une lourde sanction en étant exclu de toutes compétitions européennes pour les deux prochaines saisons par l’UEFA. Les Citizens devront également payer une amende de 30M€. Un véritable coup de tonnerre dans le paysage footballistique puisque l’instance européenne n’avait jamais infligé une telle sanction à un cador du Vieux Continent. Pourtant, plusieurs clubs ont été dans le viseur de l’UEFA, à commencer par le PSG, qui avait également été accusé d’avoir surévalué des revenus liés aux sponsors, amenant certaines interrogations sur la situation du PSG pour les prochains mois.

« Le PSG aura toutes les armes en main pour prouver qu'il n'a rien à craindre »

Spécialiste de l’économie du sport pour RMC, Pierre Rondeau se montre toutefois rassurant sur l’avenir du PSG : « On soupçonnait que des entreprises qataries avaient signé des contrats avec le PSG d'une valeur plus importante que celle du marché. Manchester City, c'est différent. Ce serait directement le président qui aurait donné de l'argent à une société-écran émiratie, laquelle aurait versé indirectement l'argent au club. Ce qui est totalement interdit, d’où l’exclusion et l’amende, ce qui n’est pas vraiment comparable entre le Paris Saint-Germain et Manchester City ». Par ailleurs, si le PSG doit rester attentif face à la menace du fair-play financier, les finances du club parisien seraient en très bonne santé précise RMC. « Le PSG a été capable et l'a montré ces derniers mois une formidable puissance économique. Le rapport Deloitte a montré que le club (...) est capable d'être autosuffisant vis-à-vis de la puissance qatarie. On sait aussi que la Ligue 1 voir ses droits TV augmenter, tout comme la Ligue des champions, donc le PSG aura toutes les armes en main pour prouver qu'il n'a rien à craindre », explique Pierre Rondeau

Articles liés