Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Polémique : Al-Khelaïfi prêt à saisir la justice face au fair-play financier ?

Après avoir saisi le Tribunal Arbitral du Sport face au nouvel examen de son dossier avec le fair-play financier, le PSG pourrait prochainement saisir la justice si le verdict du TAS ne plaide pas en sa faveur. Explications.

Comme l’expliquait dernièrement le JDD, le PSG aurait décidé de saisir le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) devant la décision de l’UEFA de réexaminer de près son dossier dans le cadre du fair-play financier, et ce malgré les réponses positives apportées par le club de la capitale avec de nombreuses ventes ces derniers mois : « On considère que cette décision est infondée sur la forme comme sur le fond. Nous souhaitons que cette histoire s’arrête », précisait alors le secrétaire général du PSG, Victoriano Melero. Et même en cas d’échec avec le TAS, le président Nasser Al-Khelaïfi ne compterait pas s’en arrêter là…

Après le TAS, la justice ?

En effet, Paris-United annonce les deux scénarios désormais possibles pour le PSG. S’il obtient gain de cause, le club francilien se verrait alors libéré de cette enquête de l’UEFA. Mais dans le cas contraire, le PSG déciderait alors de passer à la vitesse supérieure et de saisir la justice afin de dénoncer le fair-play financier. Un scénario qui avait récemment été évoqué par Pierre Ménès sur son blog : « De toute façon, si le PSG venait à être sanctionné par l’UEFA pour des questions de fair-play financier, le club attaquerait au niveau de la Cour Européenne de Justice et tout le monde sait que quiconque attaquera le fair-play financier est assuré de gagner ». Affaire à suivre…

Articles liés