Accès direct au contenu

Foot - PSG

Ligue des Champions - PSG/Chelsea : Pourquoi Laurent Blanc s’interroge encore…

Le PSG affronte Chelsea mercredi en quarts de finale de Ligue des Champions. Pour Laurent Blanc, deux questions restent en suspens à deux jours du match le plus important de la saison des Parisiens.

Le PSG s’est imposé difficilement vendredi dernier à Nice (1-0). Mais avant d’affronter le Chelsea de José Mourinho en Ligue des Champions cette semaine au Parc des Princes, les Parisiens ont réalisé le plus important en gagnant. Il est toujours préférable de s’imposer en championnat avant un match de Ligue des Champions et Laurent Banc a pu faire souffler certains de ses titulaires avant le choc de mercredi. Reste que le coach du PSG doit encore trouver la clé en ce qui concerne deux postes dans son 4-3-3.

Ligue des Champions - PSG/Chelsea : Pourquoi le PSG doit absolument faire la différence dès le match aller

QUI AU POSTE DE LATÉRAL DROIT ?

Depuis le début de saison, Grégory van der Wiel s’est imposé comme le titulaire indiscutable au poste de latéral droit. Problème, celui-ci est blessé depuis une quinzaine de jours, n’a plus joué depuis le 8 mars à Bastia, est encore incertain et pourrait s’il est rétabli manquer de rythme. En son absence, Christophe Jallet a pu grappiller du temps de jeu. Suffisant pour convaincre Blanc ou le Cévenol préferera faire jouer Marquinhos au poste de latéral droit, si le forfait de van der Wiel est confirmé contre Chelsea ? Blanc a déjà utilisé le Brésilien à ce poste. La titularisation de ce dernier à Nice avait-elle pour objectif de reposer Alex, de donner un peu de rythme à Marquinhos, ou les deux ? Blanc se laisse en tout cas plusieurs options, alors qu’Eden Hazard, l’une des principales armes de Chelsea, sera régulièrement dans la même zone que l’arrière droit utilisé par l’entraîneur français mercredi.

QUI POUR ÉPAULER IBRAHIMOVIC ET CAVANI ?

En attaque, Laurent Blanc sait déjà qu’il pourra s’appuyer sur Edinson Cavani et Zlatan Ibrahimovic. Reste cette question, toujours la même depuis le début de saison : Qui pour les épauler ? Lors de la première partie de saison, c’est Ezequiel Lavezzi qui accompagnait les deux stars parisiennes lors des grands rendez-vous. Mais le manque d’efficacité de l’Argentin fait toujours débat. Lucas est apparu en bonne forme ces dernières semaines, mais le défi physique qui pourrait être imposé par Branislav Ivanovic convient-il au Brésilien ? Pastore semble distancé, même s’il a joué vendredi à Nice et que Blanc avait certainement remarqué les bonnes performances de l’Argentin l’an dernier dans les matches à élimination directe contre Valence et Barcelone. Quant à Jérémy Ménez, ses récentes déclarations ne l’ont certainement pas aidé et il n’a plus joué depuis le mois de février.

Articles liés