Accès direct au contenu

Eclosion

PSG : lexplosion tardive de Maxwell

Souvent critiqué pour ne pas être au niveau de la plupart des recrues du PSG version QSI, Maxwell a marqué un but exceptionnel à la Mosson face à Montpellier (1-1). Le latéral brésilien ne s’est pas arrêté là.


Maxwell en avait peut-être marre. Marre d’être pris pour cible, que le PSG gagne ou qu’il perde. A chaque fois ou presque, le latéral brésilien est pointé du doigt pour son manque de rigueur en défense ou son apport faiblard en attaque. Sa volonté n’est pas en cause, ses carences techniques si.

Un petit bijou technique
Face à Montpellier, Maxwell a sans doute livré son meilleur match depuis son arrivée au PSG en provenance du FC Barcelone l'hiver dernier. Discret pendant la première demi-heure, alors que le danger montpelliérain venait principalement de l’axe, le grand ami de Zlatan Ibrahimovic a inscrit un but exceptionnel de justesse pour ouvrir le score contre le cours du jeu (37e). Ce petit bijou, couplé à la sortie de Hoarau, a paralysé le MHSC. Carlo Ancelotti pourra s’en féliciter, si ce n’est pas déjà fait.

51 ballons joués quand Van der Wiel en touche 31 !
De manière plus personnelle, Maxwell a détoné. Excellent sur chacune de ses montées, il a joué très haut sur le terrain, devenant un poison pour Jeunechamp puis Bocaly. Sa position moyenne, en fin de match, fut d’ailleurs plus avancée que celle de Blaise Matuidi ! En termes de statistiques, Maxwell aura fini la rencontre avec 51 ballons joués, soit le meilleur total parisien derrière le remuant Jérémy Ménez (54). A titre de comparaison, Gregory Van der Wiel n’en a touché que… 31 ! Avec 9 ballons grattés, une qualité de passes des plus précises et aucune faute commise, Maxwell a également été précieux dans une zone où Matuidi aura parfois été bougé. Franchement rassurant.