Accès direct au contenu

Foot - OM

OM/OL - Malaise : Riolo prend position dans le clash entre Payet et Garcia !

Alors que Dimitri Payet a lâché ses quatre vérités concernant Rudi Garcia avant de le retrouver dimanche soir, Daniel Riolo valide la sortie du numéro 10 de l’OM, qui a été critiqué pour ses propos.

Les retrouvailles s’annoncent houleuses entre le stade Vélodrome et Rudi Garcia qui fera son grand retour en tant qu’entraîneur de l’OL. Un choix qui a clairement surpris Dimitri Payet qui ne s’est pas gêné pour le faire savoir : « Ça fait bizarre de le voir en face, surtout quand on a eu son discours sur l’OL il y a quelques mois (...) Nos rapports se sont détériorés, et je ne l’oublie pas non plus. Il y a eu des moments où c’était chaud, une communication qui ne passait plus, des prises de tête… » Une sortie qui n’était pas du goût de Pierre Ménès qui trouve les propos du numéro 10 de l’OM « un peu choquant, déplacé et parfaitement inutile » à quelques heures d’un Olympico qui s’annonce bouillant.

«La droiture, l’honnêteté, c’est, à ce point, démodés comme valeurs'» 

En revanche, Daniel Riolo estime que Dimitri Payet n’a rien à se reprocher et a bien fait de dire ce qu’il pensait au sujet de Rudi Garcia. « Ainsi donc il paraît que Dimitri Payet a trahi un secret de vestiaire. Il a dit des choses qu’on ne doit pas dire. La belle affaire que voilà. Les consultants sont pour la plupart outrés. Certains journalistes les suivent. Probablement des confrères qui confondent rédaction et bergerie. Des braves moutons qui ne veulent rien froisser et dont la passion du sport se résument surtout à bouffer avec ceux qui le font (...) Qu’a donc dit Payet de si terrible ? En substance, qu’il y a quelques semaines, Rudi Garcia n’avait pas de mots assez durs pour évoquer Lyon, son président et les supporters du club et qu’aujourd’hui, il est le coach de l’OL. On a beaucoup d’autres exemples de ce genre dans le foot évidemment, mais est-ce qu’on est obligé d’accepter ça sans trouver que c’est minable ? La droiture, l’honnêteté, c’est, à ce point, démodés comme valeurs ? », s’interroge le journaliste dans sa chronique pour RMC Sport.

Articles liés