Accès direct au contenu

Foot - Mercato - FC Nantes

Mercato - FC Nantes : Les 3 plus grosses erreurs de Kita

Waldemar Kita n’a pas toujours fait l’unanimité au FC Nantes. Le président nantais a géré difficilement certaines situations. Le 10 Sport vous fait un petit retour en arrière.

Waldemar Kita est président du FC Nantes depuis août 2007. Le président nantais a connu des moments difficiles à la tête du club. Il a souvent été contesté, notamment par les supporters. Finalement, il a réussi à installer de nouveau le club nantais dans l’élite. Mais tout n’a pas toujours été parfait. L’homme d’affaires franco-polonais a notamment dû gérer des situations compliquées…

Mercato - FC Nantes : Les 5 plus gros ratés du recrutement du FC Nantes

LE LIMOGEAGE DE DER ZAKARIEN EN 2008

En 2008, quelques mois après l’arrivée de Waldemar Kita à la présidence du club, le FC Nantes retrouve la Ligue 1. Mais Michel Der Zakarian, l’entraîneur de la montée, est démis de ses fonctions fin août 2008 par Waldemar Kita après seulement trois matchs dans l’élite… Le FC Nantes va passer des années difficiles en Ligue 2. Finalement, alors que Nantes se morfond en Ligue 2, Kita rappelle Der Zakarian en juin 2012. Un an plus tard, le FC Nantes retrouve la Ligue 1… Nantes s’est maintenu assez facilement cette saison.

LA GESTION DU CAS DJORDJEVIC

Filip Djordjevic, au FC Nantes depuis 2008, a quitté le club libre cet été pour la Lazio Rome. L’attaquant serbe a été vilipendé à de nombreuses reprises dans la presse par son président. Finalement, Djordjevic n’a pas prolongé avec Nantes, « braqué » par son président ? Kita a multiplié les déclarations à l’encontre de l’attaquant et de son entourage. Était-ce vraiment le meilleur moyen pour le faire rester ? Pas sûr…

LES AFFAIRES BANGOURA, GRAVGAARD…

Nantes est interdit de recrutement jusqu’en juin 2015. La raison ? L’affaire Bangoura. Bangoura avait signé, libre, à Nantes en 2012 alors qu’il n’avait pas été libéré de son contrat avec le club émirati d’Al Nasr Dubaï. Nantes va devoir payer le montant de 4,5M d’euros au club d’Al Nasr Dubaï dans l’affaire Bangoura. D’après Metro, Nantes pourrait également être condamné à payer 1,5M d’euro à Michael Gravgaard, un ancien international danois, limogé par Nantes en 2010 suite à de nombreuses blessures. Nantes paye aujourd’hui, notamment par l’interdiction de recrutement, la mauvaise gestion de l’affaire Bangoura.

Articles liés