Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Pourquoi le départ de Ruffier cet été semble inéluctable…

Stéphane Ruffier, le portier de l’ASSE depuis 2011, va sans doute quitter le club stéphanois cet été. L’ASSE n’a pas les armes pour retenir son gardien international…

Stéphane Ruffier, recruté 3M d’euros par l’ASSE à l’AS Monaco en 2011, est le joueur le plus régulier des Verts depuis 3 ans. Excellent sur sa ligne, le portier stéphanois a encore rapporté de nombreux points à l’ASSE cette saison. Toutefois, son avenir à Saint-Etienne s’inscrit clairement en pointillés. Sous contrat jusqu’en juin 2015, Ruffier a des envies d’ailleurs. Selon France Football, l'entourage de Ruffier travaillerait à son retour à l'AS Monaco, qui va disputer la Ligue des Champions la saison prochaine. Le gardien de l'ASSE n’a jamais disputé cette compétition. Naples, l’OM, le Milan AC, et l’AS Rome suivent également Ruffier de près.

Mercato - ASSE : Galtier s’est-il trompé avec Tabanou ?

L’ASSE N’A PAS DE MARGE DE MANOEUVRE

L’ASSE n’a pas perdu tout espoir de le conserver. Mais pour cela, une seule solution, la prolongation. L’ASSE veut prolonger son portier. Mais le club stéphanois se heurte à sa propre logique économique. Depuis 2010, l’ASSE a instauré un salary cap et Ruffier est presque, déjà, au seuil maximum. L’ASSE n’a pas de marge de manœuvre. L’ASSE n’a pas vraiment de moyen de convaincre son portier. « Stéphane nous a beaucoup apporté depuis qu’il est là. On a tous envie de continuer. Si je suis optimiste ? Quand je fais quelque chose, je le suis toujours. Mais on ne fera pas de folie. On ne modifiera pas ce qui a été mis en place. L’ASSE est gérée comme une famille. On ne peut pas donner ce que l’on n’a pas », a souligné il y a quelques semaines Roland Romeyer, le président du directoire du club, dans Le Progrès.

RUFFIER A LES CARTES EN MAIN

Ruffier n’exclut pas de prolonger à l’ASSE mais pour l’instant, le gardien international temporise. Et attend, sans doute, une grosse proposition. « Il a été approché par plusieurs grands clubs de Série A, mais on n’a pas encore engagé de discussions concrètes. Il est donc prématuré d’en parler mais les prochaines semaines seront déterminantes », a expliqué son agent, Patrick Glanz, au média italien TMW. L’ASSE n’est pas en position de force. Le club stéphanois est obligé de subir la situation. L’ASSE est « bloquée » par son salary cap et a toutes les peines du monde à conserver ses meilleurs joueurs depuis des mois. Cela peut s’avérer handicapant dans quelques mois. À force de perdre ses meilleurs éléments chaque saison…

Articles liés