Football
D’après une simulation, le gagnant de la coupe du monde 2022 est…

Championne du monde en titre, l’Équipe de France a le plus de chances que n’importe quelle autre sélection qui sera présente au Qatar en novembre et décembre prochain, de rafler le trophée tant convoité selon le simulateur d’Opta Analyst. Et ses deux concurrents les plus sérieux seraient le Brésil et l’Espagne, vainqueurs des éditions 2002 et 2010… 

Le lundi 21 novembre prochain aura lieu le coup d’envoi de la Coupe du monde au Qatar. Et contrairement à la coutume, ce ne sera pas le pays organisateur qui prendra part au match d’ouverture. En effet, les rencontres Sénégal - Pays-Bas et Angleterre-Iran devanceront le Qatar-Équateur programmé à 17h à ladite date. LÉquipe de France, championne du monde en titre devra dans un premier temps se frotter et disposer de l’Australie, du Danemark et de la Tunisie afin de passer la phase de poules et d’avoir une réelle chance de conserver son titre mondial acquis en Russie en 2018. D’ailleurs, la France aurait toutes ses chances et est une réelle candidate à sa propre succession. 

La France favorite, le Brésil talonne les Bleus pour le titre mondial 

Championne du monde en 1998 et en 2018, L’Équipe de France est, selon le simulateur d’Opta Analyst, la sélection la plus à même à soulever la Coupe du monde le 18 décembre prochain en finale au Qatar. En effet, selon l’étude menée par le simulateur en question, les Bleus viennent se placer en toute première position avec pas moins de 17,93% de chances de l’emporter sur leurs adversaires. Cependant, l’Équipe de France est talonnée et de très près par le Brésil. La Seleção a pour sa part, d’après Opta Analyst 15, 93% de chances de s’asseoir sur le toit du monde pour la première fois depuis leur sacre en Corée du Sud en 2002. 

L’Espagne ferme le podium, l’Angleterre indique la voie au reste du monde

Sacrée championne du monde en 2010, La Roja pourrait remettre cela à l’automne prochain. En effet, l’Espagne aurait 11,53% de chances de mettre ses mains sur le trophée dorée de la Coupe du monde. Finaliste du dernier euro, la sélection anglaise ne dépasse pas la barre des 10% et se contente de 8,03% de chances de succès au Qatar lorsque la Belgique (7,90%), les Pays-Bas (7,70%), l’Allemagne (7,21%) se suivent.  

L'Argentine ferme la marche, mais Di Maria est prêt

Alors que Lionel Messi est passé à deux doigts d'un titre de champion du monde en 2014, le capitaine de l'Albiceleste devrait pour la dernière fois de sa carrière représenter sa sélection en Coupe du monde. Et l'Argentine est l'équipe qui ferme la marche du classement du simulateur d'Opta Analyst avec 6,45% de chances d'être sacrée championne du monde.  Pour autant, Angel Di Maria compte bien tout donner pour y participer comme il l'a fait savoir à ESPN Argentina. « Une Coupe du Monde arrive et je veux être en bonne forme pour y aller, et revenir au football argentin te limite, si ce n'est pas Boca ou River, tu n'as aucune chance. Le seul qui est sûr d’être là, c'est (Lionel) Messi. Si la Coupe du Monde commence aujourd'hui, je suis là. Dans quatre mois, lorsque la Coupe du monde commencera, vous ne savez pas, je dois changer de club, m'adapter à nouveau, jouer et être en bonne forme et cela a une énorme influence ».

Reste à savoir si cette simulation se concrétisera sur le terrain désormais. Rendez-vous en novembre prochain au Qatar !

Articles liés