Accès direct au contenu

Foot

EXCLU : Panique générale à la LFP, des présidents de Ligue 1 prennent la main !

Selon nos informations, un cabinet vient d’être mandaté pour trouver des fonds et permettre à la LFP de verser les sommes prévues aux clubs de Ligue 1 et Ligue 2.

Un vent de panique souffle sur la LFP et la gouvernance du football français. Plongée dans la crise du Coronavirus, qui n’est plus seulement sanitaire mais désormais sportive et économique, la LFP craint de ne pouvoir verser les sommes allouées pour les droits télés, prévues pour la fin du mois d’avril. Le refus des diffuseurs à s’acquitter du paiement des droits, faute de pouvoir diffuser les matchs, plonge l'institution dans une situation complexe. Sans ces paiements, la LFP ne pourra reverser les sommes attendues par les clubs de Ligue 1 et Ligue 2. Selon nos informations, un grand cabinet vient ainsi d’être mandaté pour trouver des fonds et permettre à la LFP de verser l’argent prévu aux clubs à la fin de ce mois.

Les présidents de Ligue 1 prennent le contrôle

D’après plusieurs témoins sollicités, la situation a totalement changé ces dernières heures. Et face au duo Didier QuillotNathalie Boy de la Tour visiblement un peu dépassé par les événements, plusieurs présidents de Ligue 1 auraient clairement pris le pouvoir. Jacques-Henri Eyraud (OM), Gérard Lopez (LOSC), Nasser Al-Khelaïfi (PSG) et Jean-Pierre Rivère (OGC Nice) seraient à l’origine de l’action menée auprès de ce cabinet et de l’appel d’offre lancée pour trouver les fonds nécessaires. Des propositions qui sont attendues sous 48 h et que la LFP devra choisir d’ici la fin de semaine pour proposer une solution concrète aux clubs professionnels. Le risque de voir des clubs de Ligue 1 ou Ligue 2 confrontés à de graves problèmes financiers est désormais réel. Et la réaction des présidents en question témoigne de l’urgence, comme de la gravité, de la situation.

Articles liés