Accès direct au contenu

Economie

Euro 2012 : une victoire des Bleus pour contrer la crise ?

Karim Benzema

L’Euro 2012 de football a débuté hier. Sur un fond de crise économique, la banque Néerlandaise ABN Amro a publié un rapport plutôt surprenant. En effet, pour le bien de l’économie européenne, il serait préférable de voir la France s’imposer !

« D'un point de vue économique, le meilleur résultat serait une victoire de la France. Reste à savoir s'il serait préférable qu'un des pays 'moteurs' de la zone euro (Allemagne, France, Pays-Bas) remporte le trophée, ou que le gagnant soit un des pays périphériques ». Le constat est plus amusant mais il est aussi très solennel. Dans un rapport publié le 29 mai dernier, la banque néerlandaise ABN Amro place la France favorite… pour les financiers. Mais le rapport ne s’arrête pas là et encense encore plus les Bleus à se dépasser pendant cette compétition : « La contagion économique a déjà atteint la périphérie, et une série de mesures d'aide a été adoptée. Nous estimons qu'il est essentiel que cette contagion n'atteigne pas les pays moteurs de la zone euro, et la France est le premier pays exposé. En postulant qu'une victoire créerait un choc de confiance, il serait mieux que la France remporte l'Euro 2012 »

La France pour l’économie… l’Allemagne pour le sportif
Mais malheureusement, la banque ne croit pas vraiment aux chances des Tricolores. Pour ABN Amro, et en se basant sur le classement FIFA et sur les derniers résultats, le futur champion d’Europe sera l’Allemagne. Mais la société économique a toutefois une préférence, qui n’en surprendra aucun : « Nous adorerions voir les Pays-Bas réitérer l'exploit de 1988. ». Vivement le pronostic du Crédit Agricole.

Benjamin Bouchard