Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Polémique - Sextape Valbuena : Les dernières confidences de l’avocat de Benzema !

Me Alain Jakubowicz, l’avocat de Karim Benzema, a fait le point ce mercredi dans Le Parisien sur la situation de son client. Benzema sera invité du 20h de TF1 ce mercredi pour s’expliquer.

Manuel Valls, le Premier Ministre, a évoqué « l’affaire » Benzema sur Europe 1 mardi : « Je suis d’abord un supporter de l’équipe de France. Un grand sportif doit être exemplaire. Tant de jeunes se reconnaissent dans les sportifs. S’il ne l’est pas, il n’a pas sa place dans l’équipe de France. On porte le maillot bleu et les couleurs de la France. Quand on assume des responsabilités et qu’on incarne l’équipe de France, il faut être exemplaire ».

L’avocat de Benzema s’en prend à Valls !

Ce mercredi, dans Le Parisien, l’avocat de l’international français, Me Alain Jakubowicz, a répondu au Premier Ministre : « Est-ce le supporter du Barça ou le Premier ministre qui s’est exprimé sur un joueur phare du Real Madrid ? Plus sérieusement, je suis surpris, dans le contexte dramatique que de la France, que le Premier Ministre de la République se prononce de manière aussi péremptoire sur une affaire qu’il ne connaît absolument pas. Je pense qu’il avait autre chose à traiter. Il parle d’exemplarité ? Le footballeur Benzema a toujours été exemplaire sur le terrain ».

«Inciter indirectement, cela ne veut rien dire»

« Mathieu Valbuena dit au Monde que Benzema l’a incité indirectement à céder au chantage… », poursuit le journaliste. « Le français est clair. Inciter indirectement, cela ne veut rien dire. Ou on incite, ou on n’incite pas mais on ne peut pas inciter indirectement. Karim Benzema n’a pas incité indirectement Mathieu Valbuena à voir Karim Zenati. Il l’a incité expressément à le voir. Il lui a conseillé de le voir. C’est un fait avéré. Il n’y a aucune contestation là-dessus », a répliqué Me Alain Jakubowicz.

Articles liés