Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Équipe de France - Deschamps : « Je pense que le Portugal n’a pas plus envie de nous rencontrer »

Sur le plateau du Canal Football Club, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps a brièvement évoqué les barrages à venir en assurant qu’il n’avait pas de préférence sur l’identité de son futur adversaire à la veille du tirage au sort.

Lundi, l’Équipe de France de Didier Deschamps connaîtra son adversaire pour les barrages de la Coupe du monde 2014 qui se joueront les 15 et 19 novembre prochains. Les quatre têtes de série et donc adversaires potentiels des Bleus se nomment Portugal, Grèce, Croatie et Ukraine. S’il assure n’en redouter aucun en particulier, Didier Deschamps estime que le Portugal de Paulo Bento est l’adversaire le plus sérieux en raison de la présence dans ses rangs d’un certain Cristiano Ronaldo.

« ILS SEMBLENT PLUS ARMÉS AVEC CRISTIANO RONALDO »

« Je pense que le Portugal n’a pas plus envie de nous rencontrer que nous de les rencontrer, a confié le sélectionneur national sur le plateau du Canal Football Club. Ils semblent plus armés car ils ont un super joueur avec Cristiano Ronaldo. Mais les autres équipes ont aussi des qualités. On verra ce que nous réserve le tirage au sort demain (lundi). »

PAS DE TIRAGE FACILE POUR LES BLEUS

Relativement épargnés lors de son dernier passage par les barrages (la France avait affronté l’Irlande pour se qualifier pour la Coupe du monde 2010), les Bleus devront encore compter sur leur bonne étoile lundi pour éviter de tirer l’épouvantail portugais, même si aucune des têtes de série précitées ne peuvent être considérées comme des adversaires faciles et peuvent s’appuyer sur des collectifs soudés et disciplinés, à l’instar de la Grèce qui avait surpris la France en quart de finale de l’Euro 2004.

Articles liés