Équipe de France : Après le but polémique de Griezmann, le clan Deschamps fait une annonce
Jules Kutos-Bertin
-
Journaliste
Tout petit, je m’étais promis d’avoir un métier en accord avec le football. Très vite, j’ai pris conscience que mes pieds ne suffiraient pas pour m’emmener là où je le voulais alors le journalisme est devenu une évidence.

Alors que le but d’Antoine Griezmann contre la Tunisie a été refusé après le coup de sifflet final, la FFF avait décidé de déposer un recours. La FIFA a analysé le dossier et a choisi de conserver le score de la rencontre. En conférence de presse, Guy Stéphan est revenu sur cette décision qu’il ne comprend toujours pas.

Lors du dernier match de poule face à la Tunisie, l’équipe de France pensait avoir égalisé à la dernière seconde. Sur un centre dégagé par la défense tunisienne, Antoine Griezmann venait tromper le portier adverse d’une reprise du pied droit. Cependant, le but a été annulé par le VAR… après le coup de sifflet final.

La FIFA n’a pas donné raison aux Bleus

Une décision sans impact pour les Bleus, ce qui n’a pas empêché la FFF de faire appel de ce choix. Après plusieurs jours d’attente, l’équipe de France a eu sa réponse : la FIFA ne reviendra pas sur le score de la rencontre et confirme la victoire de la Tunisie. 

« Ce qu’on a envie, c’est de comprendre »

Présent ce mardi en conférence de presse, Guy Stéphan est revenu sur cette décision. « Ce qu’on a envie, c’est de comprendre. On n’en veut pas à nos amis tunisiens. On a eu plusieurs arbitres au téléphone qui nous ont expliqué qu’à un moment, quand un coup de sifflet est donné (sur la reprise du jeu), on ne peut pas avoir recours à la VAR. Est-ce que ça ira plus loin? Ça dépasse ma fonction », a déclaré l’adjoint de Didier Deschamps dans des propos relayés par RMC Sport. 

Articles liés