Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Équipe de France : Abidal raconte comment il a vécu la finale de la Coupe du monde 1998 !

À deux jours de France-Brésil en amical, Eric Abidal a raconté sa soirée du 12 juillet 1998 à France Football : « Ce soir-là, je suis chez moi, dans ma cité de Saint-Genis-Laval, près de Lyon. J’étais un peu dégoûté de ne pas avoir pu aller voir la finale en centre-ville. Des écrans géants avaient été installés. Mais deux jours après, il y avait le 14 juillet. C’était l’un ou l’autre. Je ne pouvais pas sortir les deux soirs. Mes parents m’ont éduqué comme ça. Je suis donc dans le salon avec mon père, ma petite soeur et mon frère. A la fin, j’étais super content, je kiffais. Ma petite soeur, elle, s’en foutait et mon frère, aussi un peu car c’était un basketteur. Après le match, j’entendais les gens crier dans la rue. Moi, je suis allé tirer une fusée sur mon balcon. Elle a fini devant la fenêtre d’un de mes voisins. Avant le match, j’avais mis mon tee-shirt, où il y avait marqué «Le foot, c’est la classe», devant et «Je jouerai le Mondial 98 en France», derrière. Ils donnaient ça pendant les détections du Rhône Alpes. »