Accès direct au contenu

Les chats ne sont pas là

EDF : Sakho doit saisir sa chance

Resté sur le quai pour le dernier Euro, Mamadou Sakho figure dans le groupe appelé par Deschamps. Et figure même en pôle pour débuter la rencontre. L’occasion de se faire une place dans le groupe. Mais pas seulement.

S’il y a un joueur pour qui l’été s’est montré bénéfique, c’est bien Mamadou Sakho. Avant de partir en vacances, le défenseur central était au fond du trou. Il avait perdu sa place de titulaire au PSG et ne figurait pas dans le groupe appelé par Laurent Blanc pour l’Euro ukraino-polonais. Mais en rentrant de congés, la situation a changé. Sakho a retrouvé la confiance d’Ancelotti et vient d’être appelé pour la première de Didier Deschamps en tant que sélectionneur des Bleus. Et avec les forfaits de Rami et de Koscielny pour ce match contre l’Uruguay, le Parisien a de grandes chances d’être titularisé. Une chance qu’il ne doit pas laisser passer.

S’installer dans le groupe

Mexès n’a pas été appelé pour ce rassemblement, et ne semble pas rentrer dans les plans de l’entraîneur des Bleus. Rami et Koscielny, qui faisait partie du groupe appelé par Blanc pour le dernier Euro, sont blessés. Le champ est donc libre pour Mamadou Sakho, qui devrait épauler ce soir l’un des deux jeunes premiers, Yanga-Mbiwa ou Varane. L’occasion rêvée pour le Parisien d’imposer ses qualités dans le groupe France. Sakho s’appuie sur une petite expérience internationale, et sur des qualités athlétiques hors-normes. Et depuis l’arrivée d’Ancelotti à Paris, qui insiste particulièrement sur ce point, le défenseur axial a beaucoup progressé dans sa relance. Il doit s’appuyer sur sa préparation réussie pour s’imposer dés ce soir. Une grosse prestation de ce part poussera forcément Didier Deschamps à le convoquer de nouveau en sélection.

Sa place au PSG en jeu ?

Ce petit voyage en sélection peut aussi rejaillir sur son statut en club. Bousculé en fin de saison dernière, Mamadou Sakho retrouve en ce début de saison de la crédibilité aux yeux de son technicien italien. Mais s’il est titulaire en ce début de championnat, il devra avec l’arrivée prochaine de Thiago Silva se battre avec l’autre Brésilien, Alex, pour se faire une place dans le onze type. Et forcément, une bonne prestation ce soir et donc, une place acquise dans le groupe France, pourrait faire réfléchir Carlo Ancelotti. Oui, le Parisien joue une belle partie de son avenir ce soir.