Accès direct au contenu

Y a de la joie

EDF Nasri le summum de sa carriere

Hier, Samir Nasri a débloqué la situation des Bleus, pourtant bien enlisés, en inscrivant un penalty. Un grand moment que le joueur de City savoure, après des moments très difficiles.

Il fallait être fort pour se saisir du ballon et se présenter face au portier bosnien. La partie était entrée dans son dernier quart d’heure et la France filait tout droit vers les barrages. Jusqu’à la faute, incontestable, de Spahic sur Nasri. Cinq minutes auparavant, l’ancien marseillais voyait son superbe coup-franc (une première en équipe de France) repoussé sur la barre par le portier bosnien. Sûr de lui, le néo-Citizen se charge d’exécuter la sanction.

« Je reviens de loin »
La France est à l’Euro. Samir Nasri, devenu la cible préférée des critiques, savoure : « C’est le but le plus important de ma carrière. Je préfère marquer moins souvent et marquer dans des matchs comme ce soir. Je suis heureux et soulagé ». C’est fou comme un but peut rendre un joueur bavard. Samir poursuit : « Je reviens de loin. Je suis revenu avec un autre état d'esprit. Je suis en osmose avec le coach et cela se ressent sur le terrain ».

Même si pendant près d’une heure, Samir Nasri, comme ses coéquipiers, est apparu très fébrile, sa bonne fin de match et ses prises de responsabilités sont un signe fort pour la suite.