Accès direct au contenu

Foot - Equipe de France

Allemagne/France: Les notes des Bleus !

Vous avez manqué le match nul de l’équipe de France contre l'Allemagne (2-2) ce mardi soir en match amical ? La rédaction du 10 Sport vous propose un compte-rendu détaillé de la prestation des Bleus !

Steve Mandanda (5,5) : Titularisé une seconde fois de suite en l’absence de Lloris, le portier de l’OM a été présent d’entrée sur une parade du pied. Il a poursuivi avec une belle anticipation devant Werner (48e) et quelques prises de balle bien sentie. Sur les deux buts allemands, il ne peut pas grand-chose bien que sa sortie face à Werner ne soit pas très tranchante. Enfin, il relâche un ballon dangereux (85e) dans la surface bien dégagé par Varane. Le Marseillais prouve toutefois que Deschamps peut compter sur lui.

Christophe Jallet (4,5) : Une nouvelle fois titularisé dans le couloir droit de la défense, l’ancien Lyonnais a fait ce qu’il a pu pour contenir les offensives allemandes, mais il a beaucoup souffert face à Julian Draxler notamment. À sa décharge, il a peu été aidé par le repli de Kylian Mbappé. À l’inverse, il s’est montré très disponible offensivement, mais souvent brouillon. Remplacé par Benjamin Pavard (65e) qui a fêté sa deuxième sélection.

Samuel Umtiti (6) : Très solide, le défenseur du Barça a une nouvelle fois prouvé qu’il était un postulant sérieux à une place de titulaire au sein de la charnière centrale des Bleus. Très solide, il s’est imposé dans les airs et coupé quelques trajectoires chaudes pour annihiler les offensives allemandes.

Raphaël Varane (6) : À l’image de son partenaire dans l’axe, le défenseur madrilène s’est montré très solide, remportant même de nombreux duels aériens sur coup de pied arrêté face à de sacrés clients. De bon augure pour la suite.

Lucas Digne (6,5) : Souvent décrié, le latéral du FC Barcelone prouve qu’il est plus qu’une simple solution de secours en Bleus. Déjà très bon en Bulgarie, Digne a une nouvelle fois livré une prestation très propre. À l’origine de l’ouverture du score de Lacazette, l’ancien Parisien a été très actif offensivement et n’a quasiment jamais été pris à défaut défensivement. Ce soir, il a clairement marqué des points. Remplacé par Layvin Kurzawa (81e)

Adrien Rabiot (5) : Titularisé à un poste de sentinelle auquel il brille ces dernières semaines avec le PSG, Rabiot a livré une prestation sans relief. Replacé au poste de relayeur avec l’entrée de N’Zonzi, le Parisien n’a beaucoup plus apporté offensivement. Après ses sorties décevantes avec les Bleus, il ne marque pas de points ce soir.

Blaise Matuidi (6) : Très actif comme à son habitude, le milieu de terrain de la Juventus a régulièrement apporté le surnombre offensivement se signalant par une frappe dangereuse et quelques passes amenant des occasions. Matuidi a fait du Matuidi et quand c’est comme ça, il déçoit rarement. Remplacé par Steven N’Zonzi (65e). 

Corentin Tolisso (6) : Plus les matches passent, plus le Munichois s’impose comme une évidence en Bleu. Très actif en début de rencontre, il a sonné la révolte suite au départ poussif des Français. Plus discret en seconde période, l’ancien Lyonnais s’est toutefois souligné durant les deux matches des Bleus et pousse Didier Deschamps à considérer sérieusement sa présence pour la Coupe du monde.

Kylian Mbappe (5,5) : Moins en vue que ses deux compères offensifs du soir, le Parisien a toutefois réussi à délivrer une passe décisive sur le second but de Lacazette, sa deuxième en deux matches. Une nouvelle fois aligné à droite, Mbappe a beaucoup tenté sans grande réussite toutefois malgré quelques positions de frappe intéressante. 

Alexandre Lacazette (7,5) : Titularisé à la pointe de l’attaque de Bleus en l’absence d’Olivier Giroud, l’ancien Lyonnais a clairement marqué des points. S’il a eu du mal à entrer dans le match, il s’est rapidement remis dans le droit chemin grâce à une belle récupération qu’il enchaîne par frappe sortie par Trapp (19e). Mais le Gunner s’est surtout signalé par son doublé grâce à deux offrandes de Martial et Mbappé. Remplacé par Antoine Griezmann (75e).

Anthony Martial (7,5) : Aligné sur la gauche de l’attaque des Bleus, le Mancunien a prouvé qu’il était bel et bien de retour. Très actif sur le front de l’attaque, il a posé de gros problèmes à l’arrière-garde allemande par ses accélérations en délivrant d’abord une magnifique passe décisive pour Lacazette suite à une action de grande classe. Il aurait également pu marquer suite à une très belle frappe sortie par Trapp (57e). Il aurait même pu ponctuer sa prestation d’un but (88e). Lui aussi a toutefois marqué des points en vue de la Coupe du monde.