Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Équipe de France - Arménie/France : Les notes des Bleus !

Vous avez raté la victoire de l’équipe de France sur la pelouse de l’Arménie (3-0) ce mardi ? Pas de panique, Le 10 Sport vous propose les notes un compte-rendu détaillé de la prestation des joueurs de Didier Deschamps !

Mandanda (7) : Très solide samedi soir face au Portugal (2-1), le portier de l’OM a également répondu présent ce mardi avec notamment un bel arrêt sur une frappe de Pizzelli en début de match (10e).Une bonne confirmation.

Jallet (6) : Il s’est montré moins décisif que ne l’a été Bacary Sagna samedi soir. Assez peu présent sur son couloir droit lors des phases offensives en première période, l’ancien Parisien s’est montré plus à son avantage par la suite sans pour autant briller.

Varane (7) : Pour la première fois de son histoire en équipe de France, il a hérité du brassard de capitaine après la sortie de Blaise Matuidi. Les limites techniques de la formation arménienne ne l’ont pas franchement mis en danger, mais il a su répondre présent comme à son habitude avec une certaine sérénité dans la relance.

Mathieu (6,5) : Le nouveau cadre défensif de Barcelone, à l’instar de Raphaël Varane, n’a pas eu un travail défensif monstrueux à abattre. Bien présent dans le domaine aérien, il est à l’origine du premier but français avec une superbe transversale à destination d’André-Pierre Gignac. Un retour convaincant.

Digne (5,5) : Où est passé le Lucas Digne de la saison passée ? Comme avec le PSG, l’ancien Lillois se montre moins tranchant qu’à l’accoutumée. Alors que les phases offensives faisaient sa force par le passé, il n’est pas parvenu à se montrer ce mardi.

Schneiderlin (7) : Une sortie très intéressante dans l’entrejeu pour le joueur de Southampton, qui a bien su répondre au défi physique imposé au milieu de terrain. Il a fait preuve de justesse dans ses passes, justifiant ainsi la confiance que lui accorde Didier Deschamps depuis la Coupe du monde.

Matuidi (6,5) : Blaise Matuidi a fait du Matuidi… À l’instar de Schneiderlin, le joueur du PSG s’est beaucoup dépensé en première période en se montrant très précieux dans la récupération du ballon. Un atout toujours aussi majeur pour la bataille du milieu de terrain… Remplacé à la pause par Paul Pogba (7). Ce dernier s’est rapidement fait remarquer en provoquant le penalty suite à une superbe série de dribbles, et reste l’un des piliers de l’entrejeu français.

Sissoko (6,5) : Très souvent en mouvement, il n’a pas toujours eu le geste juste au moment de centrer. Mais l’ancien Toulousain n’en demeure pas moins très intéressant sur le plan athlétique, et ce rôle de milieu offensif excentré lui va à ravir. Remplacé par Griezmann (60e), qui s’est illustré d’un beau but en fin de rencontre.

Payet (5,5) : Le milieu offensif de l’OM jouait gros en étant aligné d’entrée de jeu par Didier Deschamps ce mardi, et il n’a pas fait oublier l’importance de Mathieu Valbuena… Si ces mouvements étaient plutôt intéressants dans le premier acte, il a manqué de justesse technique avant de baisser de régime en seconde mi-temps. Il a finalement cédé sa place à Rémy Cabella (60e).

Rémy (7) : Auteur de l’ouverture du score après un service involontaire d’André-Pierre Gignac (7e), l’attaquant de Chelsea a été l’un des éléments offensifs les plus remuants de la soirée. Il aurait d’ailleurs pu signer un doublé avec cette belle frappe enveloppée, qui a finalement échoué sur le poteau arménien (20e). Il cède finalement sa place à Mathieu Valbuena (73e).

Gignac (8) : Quel match ! Le buteur de l’OM, sur un petit nuage depuis le début de la saison (9 buts en Ligue 1) a été dans tous les bons coups ce mardi. Buteur sur penalty (55e), il a offert deux passes décisives sur les buts de Loïc Rémy (7e) et Antoine Griezmann (85e). Le symbole d’un grand retour au premier plan pour Gignac, qui a envoyé un message fort à son sélectionneur…Remplacé par Benzema (87e).

Articles liés