Coupe du monde 2022 : Mourinho et Cristiano Ronaldo bientôt réunis au Portugal ?
Passionné de football depuis le plus jeune âge, devenir journaliste sportif est rapidement devenu une évidence pour Hugo. Il se découvrira plus tard un amour pour la NBA, avant d’explorer d’autres horizons comme ceux de la Formule 1 et de la NFL.

S’il y a eu plusieurs surprises depuis le début de la Coupe du monde, l’élimination du Portugal en quart de finale face au Maroc (1-0) en fait partie. Une défaite qui pourrait d’ailleurs entraîner le départ de Fernando Santos, à la tête de la Seleção depuis 2014. Pour le remplacer, la Fédération portugaise de football aurait proposé le poste à José Mourinho.

Cette Coupe du monde va avoir des conséquences pour le Portugal. Favorite de la compétition, notamment après sa large victoire face à la Suisse en huitièmes de finale (6-1), la Seleção est tombée de haut samedi. Opposés au Maroc, les Portugais ont été éliminés dès les quarts de finale (1-0). Ce sont donc les Lions de l’Atlas qui défieront l’équipe de France pour une place en finale du Mondial 2022.

Fernando Santos sur le départ

Après l’élimination du Portugal, Fernando Santos n’avait clairement pas fermé la porte à un départ, lui qui est le sélectionneur depuis 2014. « Ce n'est pas le moment de répondre à cela. Demain, nous rentrons à Lisbonne et, comme d'habitude, le président et moi parlerons ensemble pour voir ce qui est le mieux pour le Portugal », a-t-il déclaré. D’après les informations d’A Bola, Fernando Santos devrait bel et bien quitter son poste. Un accord à l’amiable devrait être trouvé, alors que son contrat court jusqu’en 2024.

José Mourinho pour le remplacer ?

Reste à savoir qui sera son successeur. La Gazzetta dello Sport indique que la Fédération portugaise de football aurait proposé le poste à José Mourinho. Ce dernier aurait la possibilité de prendre les rênes de la sélection portugaise, tout en conservant sa place sur le banc de l’AS Roma, avec qui il est sous contrat jusqu’en juin 2024. D’après le quotidien italien, le Special One serait plutôt emballé par cette possibilité. Il retrouverait alors un certain Cristiano Ronaldo, qu’il a déjà entraîné entre 2010 et 2013 au Real Madrid.

Articles liés