Coupe du monde 2022 : Brillant au Qatar, Messi vit un rêve
Arthur Montagne

Buteur contre l'Australie samedi soir, Lionel Messi a largement contribué à la qualification de l'Argentine pour les quarts de finale de la Coupe du monde (2-1). Et l'attaquant du PSG est en plein rêve au Qatar et continue de croire à la possibilité de décrocher son premier titre mondial.

Malgré une défaite inaugurale contre l'Arabie Saoudite (1-2), l'Argentine a redressée la barre et s'est hissée pour les quarts de finale de la Coupe du monde en dominant l'Australie (2-1). L'Albiceleste poursuit donc sa route et défiera les Pays-Bas en quarts de finale. En mission pour aller décroche son premier sacre, Lionel Messi affiche sa joie.

«C’est incroyable»

« Ça a été un match contrôlé, on aurait pu le sceller. Hormis leur dernière frappe, que détourne ‘Dibu’ (Emiliano Martinez, le gardien argentin, ndlr), on n’a pas trop souffert. C’est beaucoup de joie d’avoir passé ce cap et d’avoir fait un pas de plus vers l’objectif. Ça a été un match très dur, très physique. On le savait, parce qu’on a joué il y a peu, on a eu peu de temps de repos. On était préoccupés par ça. La fin a été compliquée parce qu’on a pris ce but et on a souffert un peu. Mais c’est le Mondial, c’est normal qu’il y ait des difficultés (…) Avec les supporters, ça a été des sensations incroyables. Pouvoir partager toute cette joie avec eux, avec tant de gens qui ont fait l’effort de venir. Tous les gens d’Argentine voulaient être ici. On voulait à nouveau se rassembler sur le terrain avec ces supporters, parce que la manière dont ils vivent ça, c’est incroyable. Ils nous transmettent cette passion, cette énergie », confie le numéro 30 du PSG avant d'évoquer l'importance du soutien de sa famille et notamment ses trois enfants.

«Ils ont été présents du début à la fin»

« Ils ont été présents du début à la fin. Maintenant, mes enfants sont grands, et ils comprennent, ils profitent, ils souffrent. Le reste de la famille avait déjà été là durant la Copa América, Thiago aussi, mais il n'était pas conscient. Maintenant, il est à un Mondial, et aujourd'hui (samedi), en voyant comment il souffre, comment il le vit, pour moi, c'est quelque chose d'incroyable », ajoute Lionel Messi.

Articles liés