Accès direct au contenu

Qualifié en huitièmes

Bordeaux fait parler de lui

le10sport

En s'imposant sur la pelouse du Bayern Munich (0-2), Bordeaux compte dix points en quatre matches, ticket pour les huitièmes en prime. Dans un groupe avec le Bayern et la Juve, c'est fort. De quoi nourrir d'autres ambitions.

« On est en train de passer un nouveau palier, d'acquérir un certain statut. » Yoann Gourcuff, au micro de Canal Plus, n'a pas eu besoin de beaucoup de mots pour résumer l'impression générale. Son résultat nul sur la pelouse de la Juventus Turin (1-1) avait déjà prouvé que ce Bordeaux là avait du coffre. La victoire à Chaban-Delmas (2-1) face au Bayern avait montré que les Girondins pouvaient peut-être voir plus grand. En négociant son troisième grand test à l'Allianz Arena (2-0) avec brio, la bande à Laurent Blanc montre que cette Champions League n'est peut- être plus aussi grande que cela.

Tant mieux pour le onze au Scapulaire, car c'est désormais l'autoroute des huitièmes de finale qui est ouverte. Le 25 novembre, face à la Juventus, les Bordelais ont une dernière marche à franchir : assurer la place de leader, qui serait acquise en cas de victoire. Pour bénéficier de l'avantage du tirage au sort et du terrain au printemps prochain. Un huitième de finale plus abordable pour rêver ensuite à plus grand. Après tout, on ne pensait pas que ce Bordeaux-là s'en tirerait si facilement face à ces deux grands d'Europe. Alors, pourquoi ne pas rêver un peu ? Ca commençait à faire longtemps.