Accès direct au contenu

Foot - Borussia Dortmund

Borussia Dortmund : Critiques, insultes… Thomas Meunier répond à ses détracteurs

Critiqué parfois très violemment sur les réseaux sociaux, Thomas Meunier a répondu à ses détracteurs, pointant du doigt le cyberharcèlement commis par certaines personnes sur internet.

Désormais à Dortmund, Thomas Meunier n’échappe pas aux critiques sur les réseaux sociaux. L’international belge est parfois la cible de messages violents, un sujet sur lequel il est revenu dans un entretien pour la RTBF. « C’est impossible de rester insensible. Si ça ne touchait que moi je pense que j’arriverais à manager ça sans trop de souci. Mais mes proches voient aussi ce qui se passe. Et ça les affecte eux. Donc s’ils sont touchés, moi aussi je le suis. J’ai beau leur dire que s’ils ont des questions pour savoir ce qu’il se passe qu’ils viennent à la source me trouver pour poser les questions. (…) Je reçois des messages qui m’insultent sur internet je m’en fous. Mais eux, ça les touche. Ils se disent : comment est-ce possible ? De se connecter le matin à 8h30 et le premier message que t’écris c’est "va te faire… " Des fois je me dis qu’est-ce que ces gens ont à faire dans leur vie. Est-ce qu’ils ont tant de problèmes que ça pour en vouloir à la terre entière. Et donc comme ça affecte mes proches, c’est ça qui est plus dérangeant. (…) Qu’est-ce que vous avez à faire de votre vie ? », s’interroge l’ancien défenseur du PSG concernant ses détracteurs. « Je peux comprendre que les gens aiment interagir. Mais le problème c’est que Facebook n’est plus un site pour retrouver des potes. C’est devenu un exutoire. Twitter à la base c’est pour l’actu. Maintenant il y a des gens qui se suicident parce qu’ils sont victimes de cyberharcèlement. Instagram, c’est que le paraître. Mais les gens sont prêts à tout pour appartenir à ce monde qui en réalité est complètement artificiel. Tout ce que je peux dire c’est qu’il faudrait que ces grandes multinationales qui possèdent ces RS, fassent quelque chose pour les jeunes qui ne vont grandir qu’avec ça et qui auront des problèmes dans le futur suite à ça… »