Cyclisme
Tour de France : Pogacar, Vingegaard… L’improbable sortie d'Embiid

Alors que la dernière étape du Tour de France se déroulait ce dimanche, Jonas Vingegaard a pris le départ en étant assuré de remporter l’édition 2022 de la Grande Boucle, devançant Tadej Pogacar, grand favori de l’épreuve. Une prestation qui en a surpris plus d’un, dont Joel Embiid, le pivot des Sixers en NBA. 

Jonas Vingegaard avait le sourire ce dimanche. Malgré plusieurs attaques de Tadej Pogacar au cours des derniers jours, le Danois a entamé la 21e et dernière étape de ce Tour de France avec l’assurance de conserver son maillot jaune sur les Champs-Élysées. Le Danois a fait preuve d’une régularité redoutable durant ces trois semaines, empêchant Pogacar, double vainqueur du Tour, de refaire son retard. Une prestation qui a impressionné jusqu’aux États-Unis.

« Vingegaard est trop fort », s’enflamme Embiid

Star des Sixers de Philadelphie en NBA, Joel Embiid a visiblement observé l’édition 2022 du Tour de France avec attention. Durant la 21e étape reliant ce dimanche La Défense aux Champs-Elysées, le Camerounais a livré son avis sur la victoire de Jonas Vingegaard. « Je pensais que Pogacar était parti pour gagner 10 tours d’affilée mais Vingegaard est trop fort. Il a fait une grosse erreur et c’était d’essayer de suivre les attaques de Roglic. Le Tour était magnifique cette année », a-t-il confié sur Twitter, en français dans le texte. 

« Je savais depuis l'an dernier que j'avais le niveau pour gagner »

De son côté, Jonas Vingegaard avouait ce samedi soir avoir toujours cru en ses chances malgré la concurrence de Tadej Pogacar sur ce Tour de France. « Je savais depuis l'an dernier que j'avais le niveau pour gagner. Encore fallait-il y parvenir. C'est une autre paire de manches que de parvenir à concrétiser. J'ai toujours cru en mes chances. (...) Nous sommes venus avec l'objectif du maillot vert et du maillot jaune et nous voulions gagner des étapes. Six victoires, le jaune, le vert, mais aussi le maillot à pois, c'est forcément spécial. On n'aurait pas pu rêver mieux, a-t-il avoué, avant de rendre hommage au Slovène. Tadej et moi avons une bonne relation. Même si on ne se voit pas dans le privé, on se respecte. C'est un super gars, sympa, et un des meilleurs coureurs au monde. Il voudra encore gagner mais moi aussi. Je suis bien sûr fier de ce que j'ai accompli mais je veux gagner plus même si je ne me suis pas fixé d'objectif chiffré comme cinq victoires dans le Tour de France. »

Pogacar pense déjà à 2023

Effectivement, Tadej Pogacar a déjà la tête tournée vers la prochaine édition du Tour de France et n’a pas caché ses ambitions. « Personnellement, ça reste un très bon Tour de France, j'ai tout donné et j'ai trouvé un adversaire meilleur que moi. Ça me motive pour être meilleur l'an prochain (...) Le Tour de cette année me donne encore plus faim, plus envie de gagner plus de courses. J'adore les challenges, et avec Jonas (Vingegaard) j'ai fait face à un grand défi. Il m'a battu, donc je suis très motivé pour les courses à venir, notamment le prochain Tour. Je veux progresser pour surmonter cet obstacle et remporter encore le Tour » déclarait-il samedi, dans des propos rapportés par L'Equipe. Le rendez-vous est donné, et cela devrait ravir Joel Embiid.

Articles liés