Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : Le patron de Thibaut Pinot tente de relativiser !

Après la terrible déconvenue de Thibaut Pinot lors de la huitième étape du Tour de France, Marc Madiot, manager de Groupama-FDJ, donne les nouvelles ambitions de son leader pour la fin de l'épreuve.

La malchance poursuit Thibaut Pinot et la première étape de haute montagne a déjà réduit à néant ses chances de remporter le Tour de France. En effet, samedi, le Français a terminé à 25 minutes de Nans Peters, vainqueur de la huitième étape. En grande difficulté, le leader de Groupama-FDJ, qui n'a pas récupéré de sa chute lors de la première étape, a été distancé dans l'ascension du Port de Balès. Désormais 30e au général à 18'56'' du Maillot Jaune Adam Yates, Thibaut Pinot n'a donc plus aucune chance de succéder à Bernard Hinault, dernier français vainqueur du Tour de France, mais ne compte pas pour autant abandonner. Marc Madiot se prononce donc sur les deux prochaines semaines de course qui attendent son leader.

«On a de l'orgueil»

« Pleurer, ça ne sert à rien. On est dans les suites de la 1re étape du Tour (où plusieurs coureurs, dont Pinot, avaient chuté), et les dégâts sont toujours là. La récupération n'est pas suffisante pour jouer un rôle intéressant en montagne. Dès le lendemain, on avait senti des difficultés et on avait bien compris qu'on n'était pas au même niveau qu'au Dauphiné. On espérait qu'avec le temps, la situation se régularise mais ça n'a pas été le cas. La journée d’aujourd’hui est forcément difficile. On avait réussi à masquer un peu les choses pendant plusieurs jours mais quand on arrive dans les moments de vérité comme aujourd'hui, ça ne suffit pas. On va viser les étapes, essayer désormais de se mettre dans les échappées pour sauver notre Tour de France. On a de l'orgueil, on va essayer d'être compétitifs sur des étapes qui nous permettront de nous refaire le moral », confie le manager de la Groupama-FDJ au micro de France Télévisions

Articles liés