Cyclisme
Cyclisme : Le terrible aveu de Froome sur le Tour de France

Le quadruple vainqueur du Tour de France Christopher Froome participera à la Vuelta après son abandon sur la Grande Boucle. Positif au Covid-19, le Britannique avait du quitter les routes du Tour. Une contamination qui l'a stoppé brutalement alors qu'il se sentait en forme. Elle a également perturbé la préparation du coureur pour la prochaine Vuelta.

Christopher Froome n'a plus ses jambes d'antan, mais le coureur d'Israel-Premier Tech garde la même envie de monter sur un vélo. Le Britannique était présent sur le Tour de France dans lequel il visait une victoire d'étape, bien loin de ses objectifs de remporter le classement général il y a quelques années. Alors qu'il retrouvait des bonnes sensations, il avait été contraint à l'abandon suite à un test positif au Covid-19. Une énorme frustration pour le Britannique qui espérait aller au bout de la Grande Boucle, lui qui confiait ne pas être certain de prendre le départ de la plus grande course cycliste au monde. Mais les ennuis ne se sont pas arrêtés là pour Froome, puisque sa contamination a complétement perturbé sa préparation pour la Vuelta...

«Cela m'a affecté assez fortement»

Dans un entretien accordé au journal L'Equipe, Chris Froome revient sur son Tour de France et nourrit énormément de regrets. « Le Tour de France s'est très bien passé pour l'équipe. Personnellement, j'avais l'impression d'être en très bonne forme, surtout pendant les deuxième et troisième semaines. C'était donc malheureux de partir avant la fin de la course et de ne pas arriver à Paris (positif au Covid, il n'avait pas pris le départ de la 18e étape). Malheureusement, j'ai été l'une des nombreuses personnes qui ont eu le Covid. Cela m'a affecté assez fortement. J'ai été symptomatique pendant environ dix jours et même après avoir commencé, j'avais encore du mal à m'entraîner dur » confie-t-il. Un véritable coup d'arrêt pour l'ancien coureur du Team Sky qui n'a pas pu suivre une préparation adéquate pour la Vuelta

«Cela a vraiment perturbé ma préparation pour la Vuelta»

« Cela a vraiment perturbé ma préparation pour la Vuelta, je n'ai pas été en mesure de faire beaucoup de travail hormis une bonne dizaine de jours d'entraînement. En arrivant sur cette Vuelta, je ne sais pas trop où j'en suis. J'espère juste survivre la première semaine du mieux que je peux et chercher à construire ma course. J'espère être à l'avant quand on entrera dans les deuxième et troisième semaines » déplore Froome qui n'était même pas certain d'être sur les routes du Tour avant son départ. 

«Pas du tout de garanties pour le Tour de France»

Interrogé sur sa potentielle participation au Tour de France, Christopher Froome avait confié que le problème venait du classement World Tour de l'équipe Israel-Premier Tech qui pointait à la 20ème place du classement, étant ainsi provisoirement reléguée dans la division inférieure. « Non, je n'ai pas du tout de garanties, pour quoi que ce soit d'ailleurs. Je crois que tout est en suspens, surtout à cause de la situation des points pour se maintenir en World, ce qui va sans doute induire un changement de stratégie dans l'équipe. On va potentiellement devoir viser des courses différentes pour marquer des points, donc je crois qu'il y a encore beaucoup de questions et d'incertitudes pour le moment » avait-il avoué. 

Articles liés