Cyclisme
Cyclisme : Un gros coup de gueule révélé contre Alaphilippe

Alors que Julian Alaphilippe s’apprête à disputer les Mondiaux avec l’objectif d’aller décrocher un 3ème titre consécutif, Thomas Voeckler est revenu sur les précédents sacres du Français. Et le sélectionneur de l’équipe de France a fait notamment une révélation sur la course de 2021 en Belgique, dévoilant notamment son coup de gueule contre Alaphilippe. 

Jamais 2 sans 3 comme le dit le proverbe ? C’est en tout cas ce que va chercher à faire Julian Alaphilippe dimanche prochain, en Australie, dans la course en ligne des Mondiaux. Vainqueur des deux dernières éditions, le coureur de la Quick-Step Alpha Vinyl va ainsi tenter d’aller décrocher un nouveau maillot arc-en-ciel comme il avait réussi à le faire à Monza en 2020 puis à Louvain en 2021. Mais la question est de savoir s’il sera en condition physique de le faire. En effet, Alaphilippe se remet tout juste d’une chute et d’une blessure à l’épaule sur le Tour d’Espagne et comme il l’a expliqué, il n’est pas à 100%. Néanmoins, le compagnon de Marion Rousse va tout faire pour briller et pour cela, il peut également compter sur le soutien de son sélectionneur, Thomas Voeckler

« Je l'ai engueulé »

D’ailleurs, Thomas Voeckler n’hésite pas à hausser le ton pour motiver Julian Alaphilippe. C’est notamment ce qui est arrivé lors du titre de champion du monde 2021 du Français. Dans des propos accordés à L’Equipe ce jeudi, Voeckler est revenu sur cette course, dévoilant notamment le coup de gueule qu’il avait poussé à l’encontre de Julian Alaphilippe dans le final de l’épreuve : « Je m'apprête à le rassurer, à lui dire que tout va bien et là il me sort "on fait tout pour Sénech". Je me dis putain, c'est pas possible, ça fait quatre jours qu'on est sur le truc et il raconte ça. En même temps, je sais qu'il a juste besoin d'être rassuré. Mais je l'ai engueulé ». 

« Tu te fous de ma gueule »

Et quel a donc été ce coup de gueule de Voeckler contre Alaphilippe ? Le sélectionneur de l’équipe de France a révélé ce qui lui avait dit : « Tu te fous de ma gueule, t'es champion du monde, vous êtes 3 sur 17, c'est pas compliqué. Sénech, c'est notre carte au sprint, Valentin bosse pour toi et toi, tu attaques et tu cours à l’instinct ». Un coup de gueule qui a fini par payer puisque c’est bien Alaphilippe qui a levé les bras en vainqueur à Louvain, décrochant donc son 2ème titre de champion du monde. 

Articles liés