Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Chris Froome impatient de rejouer la victoire sur la Vuelta !

Lors du Critérium du Dauphiné 2019, Christopher Froome a été victime d'une terrible chute. Depuis, le coureur britannique a terminé son premier Grand Tour à l'occasion de cette Vuelta. A 35 ans, il pense déjà à revenir au sommet.

L'histoire peut réserver des surprises. En 2011, le scénario de la Vuelta est étonnant. Deux coureurs méconnus du grand public se disputent la victoire. Après les 21 étapes, Juan José Cobo prend le dessus sur un certain Christopher Froome. Seulement 13 secondes séparent les deux hommes. Le coureur britannique se révélera réellement en épaulant Bradley Wiggins sur le Tour de France suivant, avec l'impression d'être meilleur que son leader. Un potentiel confirmé sur la route. Le Kenyan blanc est entré dans le cercle fermé des vainqueurs des trois Grands Tours. Sept coureurs ont réalisé cet exploit. Christopher Froome s'est donc imposé sur le Tour de France (2013, 2015, 2016, 2017), le Tour d'Espagne (2017) et le Tour d'Italie (2018). Et puis, Juan José Cobo est tombé pour dopage perdant ainsi son titre sur la Vuelta 2011. Dauphin de l'Espagnol, le coureur britannique a donc récupéré la première place : son septième Grand Tour. Ou plutôt son premier.

« J'espère revenir sur la Vuelta pour essayer de gagner »

Après sa terrible chute sur le Critérium du Dauphiné en 2019, le coureur Ineos a terminé son premier Grand Tour ce dimanche, comme équipier. Richard Carapaz, son leader, a terminé deuxième derrière Primoz Roglic. Avant le départ de la dernière étape de cette Vuelta, Christopher Froome a enfin reçu son trophée. L'occasion de revenir sur son succès passé en 2011 et d'afficher ses ambitions futures. « Merci à la Vuelta pour m'avoir donné l'occasion de célébrer ma victoire de 2011 aujourd'hui. C'est une victoire vraiment spéciale. J'ai des grands souvenirs de cette époque. En plus, je me souviendrai toujours du moment où on m'a annoncé cette victoire. C'était juste après mon terrible accident sur le Dauphiné l'an passé, quand on m'a dit que j'avais gagné cette Vuelta, c'était très étrange. Cette Vuelta 2011 était une course très spéciale, c'est là où j'ai découvert que j'étais un coureur de Grand Tour et que je pouvais viser le classement général, ça m'a donné confiance pour aller sur le Tour de France et les autres Grands Tours. D'ailleurs, j'espère revenir sur la Vuelta pour essayer de gagner, j'espère être là l'année prochaine dans une autre condition », a expliqué le coureur de 35 ans dans des propos rapportés par Cyclism'actu

Articles liés