Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA : Un ancien joueur des Knicks se lâche sur Carmelo Anthony !

Brandon Jennings estime que les nombreuses rumeurs sur un possible départ de Carmelo Anthony des Knicks peuvent en partie expliquer la mauvaise saison de cette franchise en NBA.

Ambitieux à l’aube de la saison 2016-2017, les New York Knicks ont rapidement déchanté. Une nouvelle fois, la franchise new-yorkaise ne prendra pas part aux playoffs NBA. Outre-Atlantique, Carmelo Anthony est pointé du doigt comme étant le principal protagoniste de cette nouvelle mésaventure, en raison notamment des rumeurs entourant son possible départ à l’issue de l’exercice en cours. Dans des propos rapportés par Basket-infos, Brandon Jennings, qui a vu son contrat chez les Knicks coupé le 27 février dernier et qui évolue actuellement au Wizards, s’est exprimé sur la situation de Carmelo Anthony.

« Cela a sans aucun doute eu des répercussions sur l’équipe »

« C’était une des situations les plus folles que j’ai vues. Pendant deux semaines tout le monde vous appelait : The Score, Bleacher Report, tout le monde appelait pour parler du départ de Melo. Cela a sans aucun doute eu des répercussions sur l’équipe. Parce qu’il n’était même plus question de basket, c’était plus : ‘qu’est-ce qui se passe avec Melo ?’ Il avait beaucoup de pression sur les épaules, à gérer les trucs avec Phil, les rumeurs de transferts, des choses de ce genre. Je pense que ça a été les montagnes russes émotionnelles pour lui cette année avec tout ce qu’il a dû traverser. Ce n’est pas juste pour un joueur de se réveiller tous les jours et d’entendre des rumeurs de transferts et où vous pourriez aller, et ce genre de trucs. Parfois, vous veniez à l’entraînement et vous ne saviez même pas ce qui se passait. Ca ne parlait pas beaucoup, ce n’était pas genre ‘c’est ce que nous allons faire.’ C’est juste que nous ne savions pas ce qui se passait. C’était la grande inconnue. Et je pense que c’est là que la frustration a commencé à s’accumuler, parce que les gars ne savaient pas ce qui se passait », a-t-il déclaré.

Articles liés