Wimbledon
Kyrgios accusé d’agression, convoqué au tribunal

Suite à sa victoire contre Brandon Nakashima, Nick Kyrgios va disputer ce mercredi un quart de finale à Wimbledon. D’ailleurs, durant cette édition du Grand Chelem londonien, l’Australien s’est encore une fois retrouvé au centre des polémiques. Et une nouvelle affaire vient d’éclater, elle risque de faire énormément parler pour Kyrgios. 

Une fois n’est pas coutume, les polémiques s’enchainent pour Nick Kyrgios. Tout au long de sa carrière, l’Australien s’est retrouvé au centre de nombreux clashs avec d’autres joueurs du circuit. Et cela se répète encore une fois à l’occasion de cette édition 2022 de Wimbledon. Sur l’herbe du Grand Chelem londonien, Kyrgios est pourtant en grande forme. En effet, il s’apprête à jouer un quart de finale. Il n’empêche que son parcours à Wimbledon a été marqué par les polémiques, comme cela a été le cas lors de son match face à Stefanos Tsitsipas

Ça a chauffé entre Kyrgios et Tsitsipas 

Lors de ce Wimbledon, Nick Kyrgios et Stefanos Tsitsipas se sont donc affrontés et ce duel a généré certaines étincelles. Entre les deux joueurs, cela a chauffé durant le match. Au final, c’est l’Australien qui est sorti vainqueur de ce duel, mais suite à cette rencontre, Kyrgios et Tsitsipas n’ont pas manqué d’attiser le feu via médias interposés. «  C’est de l’intimidation constante, c’est ce qu’il fait. Il intimide ses adversaires. Il était probablement une brute à l’école. Je n’aime pas les brutes. Je n’aime pas les gens qui rabaissent les autres. Il a un côté très méchant », avait notamment lâché Stefanos Tsitsipas

« Je suis l’un des gars les plus aimés dans le vestiaire »

Suite à ces accusations, Nick Kyrgios avait tenu à répondre au Grec. Ainsi, l’actuel quart de finaliste à Wimbledon avait expliqué : « Il a de sérieux problèmes. Je suis l’un des gars les plus aimés dans le vestiaire. Il ne l’est pas. Je ne sais pas ce que j’ai fait, je ne pense pas avoir été agressif avec lui. Je ne sais pas comment je l’ai harcelé. C’est lui qui m’a lancé des balles, c’est lui qui a frappé un spectateur. Je n’ai rien fait ». Un clash qui a d’ailleurs valu à chacun une amende. 

Deux ans de prison pour Kyrgios ?  

Et ce n’est pas la seule polémique qui concerne Nick Kyrgios actuellement. L’Australien se retrouve en effet au centre d’une énorme affaire. Le média australien The Canberra Times annonce ainsi ce mardi que Kyrgios est cité à comparaitre au tribunal de Canberra, début août. La raison ? Un incident survenu en décembre 2021. Kyrgios est ainsi accusé d’agression contre son ancienne petite amie, Chiara Passari. « Cela s'est passé dans le contexte d'une relation personnelle. La nature de l'accusation est sérieuse et M. Kyrgios la prend très au sérieux », a expliqué Jason Moffett, avocat de Nick Kyrgios, qui risque jusqu’à deux ans de prison dans cette histoire. De quoi donc ternir un peu plus l’image du joueur de 27 ans. Alors qu’il fait déjà énormément parler de lui quand il est sur un court de tennis, voilà que maintenant sa vie en dehors se retrouve au coeur d’un scandale. Et Nick Kyrgios risque donc très gros dans cette histoire. Rendez-vous donc dans quelques semaines pour en savoir plus, une fois qu’il sera passé devant le tribunal. 

Articles liés