Tennis
US Open : Une terrible nouvelle se confirme pour Novak Djokovic

Novak Djokovic s'est finalement retiré du tournoi de Montréal prévu du 6 au 14 août. La législation interdisant l'entrée sur le territoire canadien aux personnes non-vaccinés contre le Covid-19. Sa participation à l'US Open, le dernier Grand Chelem de la saison, est fortement compromise. Surtout que le joueur n'a pas l'intention de se faire vacciner. 

Novak Djokovic vit une saison particulière. Redescendu à la 6ème place mondiale, le joueur de 35 ans n'a pas participé à l'Open d'Australie au mois de janvier, alors qu'il s'était rendu à Melbourne. La raison ? Son refus de se faire vacciner contre le Covid-19. Les autorités australiennes avaient refusé de laisser l'ancien numéro un mondial fouler les courts de tennis malgré son riche palmarès. Les mois ont défilé, mais Djokovic est toujours dans l'embarras. En effet, la législation américaine empêche les personnes non-vaccinés de pénétrer sur son territoire. Une mauvaise nouvelle, alors que la tournée américaine vient de débuter et que l'US Open approche à grands pas. 

Novak Djokovic forfait pour Montréal

Avant de participer à l'US Open, les joueurs vont faire un détour par le Canada. Le Masters 1000 de Montréal va se tenir du 6 au 14 août et réunira les meilleurs joueurs. Sauf Djokovic, qui a finalement fait le choix de se retirer, les lois canadiennes étant similaires à celles américaines. Interdit de rentrer sur le territoire, le Serbe a attendu le dernier moment pour officialiser son retrait. Mais alors qu'il espérait un traitement de faveur de la part des autorités québécoises, Djokovic s'est fait une raison. 

«  Les règles s’appliquent à tout le monde »

«  Eh bien d’abord, les règles s’appliquent à tout le monde. Il y a quelques exceptions mais ce sont des exceptions limitées. Donc, tout d’abord, les règles s’appliquent à tout le monde, et deuxièmement, le COVID‐19 n’est pas encore terminé. Et encore une fois, nous devons être conscients du fait que, malgré le succès obtenu avec deux doses, nous devons améliorer notre stratégie et faire en sorte que davantage de Canadiens soient à jour dans leur vaccination » avait prévenu Jean-Yves Duclos, le ministre de la santé québécois, en juillet dernier. 

Sa participation à l'US Open en grand danger

Vainqueur à Wimbledon en juillet dernier, Novak Djokovic reçoit un terrible signal, à quelques jours de l'US Open. Depuis plusieurs semaines, Joe Biden reçoit des appels de la part d'opposants politiques pour permettre au Serbe de disputer le dernier Grand Chelem de la saison. une pétition a même été lancée par certains supporters. Mais pour l'instant, rien n'y fait. Le gouvernement américain ne semble pas avoir l'intention de faire une exception pour Djokovic, qui s'était récemment prononcé sur ce sujet. « Je ne suis pas vacciné et je n’ai pas l’intention de me faire vacciner. La seule bonne nouvelle que je puisse avoir est qu’ils vont supprimer ce protocole selon lequel seules les personnes vaccinées ou bénéficiant d’une exemption peuvent entrer dans le pays. Je ne sais pas si ce sera possible (...) Si j'y suis autorisé, je serai à New York. Sinon, ce n'est pas la fin du monde » avait confié l'homme aux 21 titres du Grand Chelem. Le temps est compté. 

Articles liés