Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Yannick Noah en remet une couche sur la Coupe Davis !

Si Yannick Noah s’était déjà exprimé dans un tweet sur la nouvelle formule de la Coupe Davis, le capitaine de l’équipe de France a abordé le sujet plus longuement ce mardi.

« La fin de la coupe Davis. Quelle tristesse. Ils ont vendu l'âme d'une épreuve historique. Sorry mister Davis ». Avec ce court message posté sur Twitter en février dernier, Yannick Noah avait réussi à montrer son désarroi avec simplicité face à l’annonce de l’ITF concernant la réforme de la Coupe Davis. Avec une nouvelle formule se rapprochant fortement d’une Coupe du monde de tennis, cette décision est loin de faire l’unanimité comme le montrent les récents témoignages de Lucas Pouille et Nicolas Mahut. Interrogé ce mardi sur le sujet en marge de l'annonce de sa sélection pour affronter l'Italie en quart de finale de Coupe Davis, Yannick Noah a pu s’exprimer plus longuement sur le sujet, et son avis n’a pas évolué.

« Les dirigeants ont pris une décision trop radicale, c'est l'argent qui décide »

« Cette décision me semble trop radicale et va tuer à mon avis l'âme et l'essence même de la Coupe Davis. Les dirigeants ont été obligés de prendre une décision parce que certains joueurs ont oublié l'histoire de la Coupe Davis. Quand notre numéro 1 (Lucas Pouille, NDLR) m'a dit que la Coupe Davis faisait partie de sa priorité, c'est l'esprit qui aurait permis de sauvegarder l'épreuve telle qu'elle était. À partir du moment où certains joueurs préfèrent jouer des tournois avec plus de rémunération, c'est leur choix, et la Coupe Davis en pâti. Les dirigeants ont pris une décision trop radicale, c'est l'argent qui décide. J'ai connu la Coupe Davis depuis 30 ou 40 ans avec la formule originale, c'est une épreuve que j'ai toujours aimée, l'année prochaine ce sera autre chose. Il y a eu des tentatives déjà, comme la Coupe du monde par équipes à Düsseldorf, qui a duré ce qu'elle a duré, ça n'avait rien à voir avec la Coupe Davis, et je pense qu'on va vers ça. Il y a peut-être des gens qui seront motivés pour se préparer pour ce type d'épreuve, mais pour moi ce sera un peu le cirque », a déclaré le capitaine des Bleus, dans des propos rapportés par RMC.

Articles liés