Tennis
Tennis : Roger Federer justifie sa décision étonnante

Roger Federer l’a annoncé : il va prendre sa retraite. Toutefois, avant de raccrocher, il a tenu à s’offrir une dernière danse, souhaitant disputer la Laver Cup. Mais pourquoi un tel choix pour mettre un terme à sa carrière ? Avant de disputer cette compétition au sein de la Team Europe, Federer s’est justifié. 

Cela faisait plus d’un an que Roger Federer était absent des courts de tennis. Obligé de passer par la case opération pour soigner ses problèmes au genou, le Suisse a fini par prendre une décision radicale. Diminué physiquement et n’arrivant pas à revenir en forme, Federer a ainsi tranché dans le vif. La bombe a été lâchée il y a quelques jours. Sur ses réseaux sociaux, l’ancien numéro 1 mondial avait annoncé mettre un terme à sa carrière. Une décision qui n’était toutefois pas à effet immédiat puisque Roger Federer avait précisé qu’il disputerait la Laver Cup avant de raccrocher les raquettes. 

« Je ne voulais pas le faire à l'US Open »

On va donc revoir une dernière fois Roger Federer sur un court de tennis à l’occasion de cette Laver Cup. Et avant de prendre part à cette compétition, le Suisse est revenu sur cette décision. En conférence de presse, rapporté par L’Equipe, Federer a expliqué : « Prendre ma retraite à Londres ? J'ai de grands souvenirs ici. Je ne voulais pas le faire à l'US Open, je savais que je ne pourrais pas y être. Avoir Bjorn Borg sur le banc pour mon dernier match, avec tous les gars à côté, c'est super. Je me suis toujours senti triste en voyant les joueurs prendre leur retraite, 90% du temps vous perdez et vous êtes seul ». 

« Je ne voulais pas prendre un risque trop élevé »

Toujours concernant sa retraite, Roger Federer a précisé : « Au début de l'été, je n'arrivais pas à augmenter le niveau d'intensité à l'entraînement. En phase de rééducation, il y a toujours des hauts et des bas. Mais dans mon cas, il fallait faire très attention. J'étais très fatigué par mes efforts. Je ne voulais pas prendre un risque trop élevé. J'ai subi plusieurs opérations. Le tennis est un sport brutal, il faut être capable de jouer plusieurs longs matchs à la suite. La partie la plus dure, c'est quand vous réalisez que c'est fini. J'ai longtemps pensé que je pourrais revenir sur le circuit. Tout le monde veut continuer à jouer pour toujours. Mais tout le monde doit quitter le circuit à un moment ». 

Articles liés