Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : «Novak Djokovic, c’est le truand. Roger Federer, le bon, et Rafael Nadal, la brute»

Ces dernières saisons, Novak Djokovic s’est imposé comme le patron du tennis. Le Serbe domine Roger Federer et Rafael Nadal. Un duel qui laisse place à quelques comparaisons.

Pour L’Équipe, Laurent Binet s’est prononcé sur la domination de Novak Djokovic. Dans le quotidien, l’écrivain ne s’est pas montré vraiment emballé par ce scénario. Il a d’ailleurs comparé la situation actuelle sur le circuit à l’intrigue du film Le Bon, la Brute et le Truand. Dans ce cas, le Serbe est au dessus de tout le monde, mais cela n’intéresse pas grand monde, préférant se tourner vers le duel entre Roger Federer et Rafael Nadal.

« Personne n’est vraiment pour Djokovic »

« Novak Djokovic, c’est le truand : il est là, mais en fait, sa présence n’a aucune importance. Le vrai duel, le seul qui compte, le seul qui a lieu effectivement, c’est celui qui oppose Roger Federer, le bon, et Rafael Nadal, la brute. Djokovic est fort même très fort, Djokovic est sympathique, Djokovic est polyglotte, Djokovic mérite sans doute sa part du magot, et personne ne songe à la lui contester, mais la vérité, c’est que tout le monde s’en fout un peu. Personne n’est vraiment pour Djokovic, ni vraiment contre. Alors les journalistes sportifs, parfaitement conscients de ce déficit de passion ont recours, pour intéresser les amateurs de tennis au phénomène serbe, à l’hameçon éternel de tous les sports : les statistiques », a ainsi expliqué Laurent Binet au sujet de Novak Djokovic.

Articles liés