Accès direct au contenu

  1. 1h00 Transferts - PSG : Kimpembe prévient Campos pour son mercato
  2. 0h00 Mercato - PSG : Neymar est déjà attendu dans un grand club étranger
  3. 23h45 PSG : Pas encore arrivée, Galtier se fait déjà fracasser
  4. 23h35 Wimbledon : Djokovic exclu de l'US Open ? Il s'énerve
  5. 23h30 PSG : Real Madrid, Ballon d'Or... Cette révélation improbable sur Sergio Ramos
Tennis

Tennis : L’aveu de Medvedev sur sa place de numéro 1 !

Présent depuis un long moment dans le top 10 mondial, Daniil Medvedev a atteint le sommet cette année. En effet, durant le mois de février, le Russe a réussi à détrôner Novak Djokovic et à s’emparer de la place de numéro 1, pendant deux semaines. Le joueur de 26 ans préfère relativiser cette courte période.

Alors que Novak Djokovic n’a pas pu participer à de nombreux tournois depuis le début de l’année, le Serbe a perdu sa place de numéro 1 mondial pendant quelques semaines. En effet, durant l’ATP 500 d’Acapulco, Daniil Medvedev a dépassé le joueur de 35 ans, mais cela aura été de courte durée. Défait par Gaël Monfils lors du Masters 1000 d’Indian Wells, le Russe est repassé sur la deuxième marche du podium, après seulement deux semaines. Malgré tout, cela ne semble pas lui faire peur.

« On ne pourra jamais m’enlever que j’ai déjà eu la place de n° 1 »

En conférence de presse, Daniil Medvedev a abordé la place de numéro 1 mondial. S’il n’a eu ce titre que durant deux semaines, le Russe n’est pas inquiet pour autant. « Si ça me fait peur ? D’une bonne manière, en fait. C’est certain que je voudrais être n°1 pendant une période plus longue que deux semaines. On verra comment cela va se passer avec Wimbledon et avec le reste. Je voudrais engranger les meilleurs résultats déjà ici. On m’a dit que si j’arrive en finale, je serais n° 1 mondial, ce serait génial ; c’est une grande source de motivation. Ce n’est pas non plus une source de pression, parce que je suis ravi d’y être parvenu déjà une fois. Je me rappelle à Indian Wells, j’ai perdu le match contre Gaël Monfils. Bon, j’ai perdu et c’est là que j’ai su que j’allais perdre la place de n°1 et je me suis dit ‘bon, ce n’est que 2 semaines’. Je suis allé sur Internet, sur Google et j’ai regardé qui était resté n° 1 pendant la période la plus courte. Il y avait Pat Rafter qui l’a été pendant seulement une semaine et pourtant, c’était une légende ; Carlos Moya aussi, deux semaines. Si on m’avait posé la question, je n’aurais pas annoncé de telles statistiques. Et si on m’avait parlé de Moya et des autres, je n’aurais pas su, j’aurais pu dire 6 mois, un an. On ne pourra jamais m’enlever que j’ai déjà eu la place de n° 1, parce que peu de joueurs peuvent s’en vanter de toute façon » a confié le joueur de 26 ans, dans des propos relayés par We Love Tennis.

Articles liés