Accès direct au contenu

Tennis

Tennis - Wimbledon : Mannarino reconnaît la supériorité de Federer...

Impuissant en huitièmes de finale de Wimbledon face à Roger Federer, Adrian Mannarino n’a pas pu s’opposer au jeu agressif du champion suisse ce lundi. Il est revenu sur l’ascendant pris par le numéro 2 mondial lors de la rencontre.

Il était l’un des trois Français encore en lice lors des huitièmes de finale du Tournoi de Wimbledon. Adrian Mannarino a été sèchement battu par Roger Federer ce lundi (6-0, 7-5, 6-4). Après un premier set expéditif (remporter par le numéro 2 mondial en seulement 16 minutes) où il n’a posé aucun problème au Suisse, il s’est repris, mais a cédé la seconde manche avant de retomber dans ses travers dans le troisième acte. Une défaite durant laquelle le Français n’a rien pu faire.

« Il t’oblige à bien jouer tout le temps »

Dans des propos rapportés par L’Équipe, Adrian Mannarino est revenu sur la supériorité de Roger Federer : « La dernière fois, j'avais un peu mieux joué et surtout gagné le premier set. Cette fois, il a été trop fort au premier. Il n'a pas fait de fautes. Moi, j'en ai peut-être fait, mais surtout quand j'étais dos au mur, avec des balles de break à sauver. Il a commencé fort, il lâchait ses coups et ça rentrait. Quand tu gagnes si peu de points sur un set (5 sur 30), c'est que l'autre ne fait pas de faute. (…) C'était pas facile. ''Rodgeur'' te fait travailler tout le temps, il t'oblige à bien jouer tout le temps. (…) Je trouve qu'il a vraiment très bien servi quand il était sous pression. (…) Les jeux défilaient assez vite sur son service et je n'ai pas eu vraiment la sensation de sortir la tête de l'eau pendant trois sets. C'était compliqué, bravo à lui. Il a vraiment fait un bon match. ».

Articles liés