Tennis : L’incroyable échange entre Djokovic et Kyrgios
Jules Kutos-Bertin
-
Journaliste
Tout petit, je m’étais promis d’avoir un métier en accord avec le football. Très vite, j’ai pris conscience que mes pieds ne suffiraient pas pour m’emmener là où je le voulais alors le journalisme est devenu une évidence.

Plus d’un mois après leur finale à Wimbledon, Novak Djokovic et Nick Kyrgios continuent d’échanger sur les réseaux sociaux. Depuis qu’ils se sont réconciliés, il ne se passe pas une semaine sans une interaction. Après avoir suggéré à l’Australien d’ajouter la Capoeira pour remporter un Grand Chelem, le Serbe a vu Kyrgios lui répondre avec autant de second degré.

Novak Djokovic n’est pas sorti de cette année difficile. Si le Serbe pensait voir le bout du tunnel après sa victoire à Wimbledon, il devrait prochainement vivre la même situation qu’à l’Open d’Australie, à savoir une interdiction de disputer un tournoi du Grand Chelem en raison de sa non-vaccination. Cette fois-ci, ce sera pour l’US Open. « Je me prépare comme si j’allais être autorisé à concourir, en attendant de savoir s’il sera possible que que je me rende aux Etats-Unis. Je croise les doigts », confiait récemment le numéro 7 mondial. 

Première finale de Grand Chelem pour Kyrgios

Pour Nick Kyrgios, la saison est plus réussie, à son échelle. Pour la première fois de sa carrière, l’Australien a atteint une finale de Grand Chelem, c’était à Wimbledon où il s’est incliné en finale contre… Novak Djokovic. Après sa grande première à ce stade de la compétition, Kyrgios a reconnu le niveau qu’il fallait pour remporter un tel tournoi : « Il faut juste être un animal mental pour gagner un Grand Chelem. Novak, Federer et Nadal, je pense que je leur donne un peu plus de respect maintenant. Vous pouvez perdre un Grand Chelem en un jour, mais vous ne pouvez pas en gagner un en un jour. C’est tellement long. Vous jouez un match et vous avez un jour de repos, puis vous jouez à nouveau et vous avez un jour de repos, il faut avoir la capacité mentale de continuer à faire les mêmes choses encore et encore pendant deux semaines au plus haut niveau. (…) Physiquement, je me sentais bien, mais mentalement… ».

Il s’est réconcilié avec Djokovic

Au-delà de leur affrontement, cette finale entre Novak Djokovic et Nick Kyrgios, c’est le moment clé de leur réconciliation. En froid pendant des années, les deux ont fini par se rabibocher. Depuis, ils continuent leur show sur les réseaux sociaux. Après Wimbledon, Novak Djokovic devait inviter Nick Kyrgios au restaurant, une demande qui fait toujours parler entre les deux. En attendant le grand moment, Djokovic s’est lancé sur un autre sujet.

« Ajoute juste l’entraînement de Capoeira à ton programme et tu obtiendras un Grand Chelem »

Vainqueur de l’ATP 500 de Washington, Nick Kyrgios a reçu les félicitations d’un certain Novak Djokovic. Et comme il ne fait jamais rien ou presque comme les autres, le Serbe l’a félicité en lui glissant un petit conseil humoristique : « Félicitations, mec ! Quelle semaine ! Ajoute juste l’entraînement de Capoeira à ton programme et tu obtiendras un Grand Chelem ». Dans la même bonne humeur, Nick Kyrgios lui a répondu. « Tu dis n’importe quoi maintenant », a plaisanté l’Australien dans des propos relayés par We Love Tennis. La bromance continue entre Djokovic et Kyrgios !

Articles liés