Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Le président de la FFT se prononce sur Caroline Garcia !

Bernard Giudicelli, président de la FFT, s’est montré plutôt élogieux à l’égard de Caroline Garcia, bien qu’il l’invite à répondre positivement en cas de sélection pour le barrage de Fed Cup à venir face à l’Espagne (22 et 23 avril).

La position prise par Caroline Garcia de donner la priorité à sa carrière en simple cette saison, au détriment de la Fed Cup, fait beaucoup parler au sein de la Fédération française de tennis. Mais la numéro 1 tricolore est bien présente dans la liste des joueuses et joueurs français pouvant être appelés en sélection nationale. Il est stipulé par la fédération qu’en cas de refus de s’y rendre, des lourdes sanctions pourraient survenir. A Indian Wells, le père de la Lyonnaise et le président de la FFT se sont rencontrés afin d’évoquer le cas de Caroline Garcia. Dans L’Equipe, Bernard Giudicelli s’est exprimé sur la situation.

« Caroline jouera, il faut qu’elle joue »

« Caroline jouera, il faut qu’elle joue. J’ai simplement dit à Louis-Paul qu’à partir du moment où je reçois la liste du capitaine, elle devra se présenter, Sinon elle ira en commission des litiges. Je ne prends personne en traitre (…) Au cours de notre discussion, Louis-Paul m’a appris beaucoup de choses. Les informations qu’il m’a données sur les pièges qu’il a évités pour sa fille, notamment le courage qu’à une famille, à un moment donné, de prendre certaines décisions qui payent, il faut le reconnaître. Je veux qu’on arrête cette espèce de dogmatisme qu’on a chez nous. Faut être pragmatique. il y a une approche à la fois émotionnelle, psychologique, etc… qui fait que certaines familles ont des résultats. Je dis qu’il faut le reconnaître et c’est ce que j’ai fait. Je pense que ça, c’est un signe fort pour quelqu’un qui, peut-être, n’a pas eu la reconnaissance qu’il mérite », a-t-il déclaré.

Articles liés