Accès direct au contenu

Tennis

Tennis - Coupe Davis : Yannick Noah, Arnaud Clément… La mise au point de la Fédération !

Arnaud Clément

Suite aux déclarations fracassantes de Yannick Noah, Gilbert Ysern, directeur général de la FFT, a fait le point sur la situation d’Arnaud Clément à son poste de capitaine de l’équipe de France.

« Capitaine ? Si demain les 5 joueurs me disent : "Yann, on y va". Là, ça serait intéressant ! J'ai tellement envie que l'équipe de France casse toutS'il y a un joueur qui hésite, même pas en rêve, ça ne m'intéresse pas ». Suite à la défaite de l’équipe de France en finale de la Coupe Davis contre la Suisse de Roger Federer, Yannick avait fait acte de candidature, lançant par la même occasion le débat. Interrogé par L’Equipe, Gilbert Ysern, directeur général de la FFT, a fait le point sur le sujet et n’a pas manqué d’évoquer Yannick Noah. « Le problème, c'est que Yannick est aujourd'hui assez loin des loueurs. C'est vrai que son âme plane sur le tennis français. Il est encore là, mais à sa façon. Il est là sans y être... Il est là parce qu'il s'intéresse à l'équipe, parce que, à un moment, il passe un message. Physiquement, il est loin... »

« LE PATRON, C’EST ARNAUD CLÉMENT »

« Tout doit partir des joueurs et du capitaine. Arnaud Clément est-il un capitaine trop jeune pour être un bon capitaine ? Pas du tout. Il a fait une formidable campagne avec l'équipe. À 0-2 contre l'Allemagne, il a pesé sur la rencontre. Le vendredi soir, il a su tenir son équipe. Même chose quand il prépare Gasquet avant son simple contre Berdych, à Roland-Garros. On dit que Jo est le patron de l'équipe. Faux : le patron, c'est Arnaud. Il n'est pas extraverti. Sa communication gestuelle n'est pas spectaculaire. Mais c'est un homme authentique. J'ai l'impression que ça fonctionne. La preuve, tous les loueurs l'ont reconduit », a-t-il ajouté.

Articles liés