Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Comment Gaël Monfils prépare son grand retour

Au carrefour de sa carrière, Gaël Monfils tente d’amorcer un virage décisif qui peut lui permettre de revenir à son meilleur niveau et de retrouver les sommets.

A 31 ans, Gaël Monfils traverse une période « particulière ». Sur les courts comme dans la vie, la coqueluche du tennis français ne s’en cache pas, il est en pleine « transition ». Entre évolution physique, influence de l’âge, maturité et aléas de son corps parfois chancelant, la Monf’ est servi. Un moment clé de sa carrière qu’il doit gérer au mieux pour tenter de revenir à son meilleur niveau. Face à un circuit français qui se cherche encore un véritable leader pour incarner les ambitions tricolores, Gaël Monfils a un vrai coup à jouer. Après avoir longtemps endossé tous les espoirs du pays pour être cette locomotive tant attendue, il n’est jamais trop tard pour faire rêver les Français. Aucun autre joueur de l'Hexagone ne coche autant de critère que lui pour être LA star du tennis français.

Changement de staff

Pour construire sa reconquête, Gaël Monfils a fait des choix forts. Après son élimination au troisième tour de Roland-Garros, tournoi qui lui a pourtant toujours réussi, le Français s’est séparé de son entraîneur, Mikael Tillström. C’est plus une volonté du Suédois de 46 ans de se consacrer à sa vie de famille qu’un choix du Français de tourner la page après trois années de collaboration marquée par une très belle année 2016 (victoire à Washington, finale à Monte Carlo, demi-finale à l’US Open et une place de 6e joueur mondial, le meilleur classement de sa carrière). Il a ensuite recruté un kiné et un préparateur physique. Objectif : prendre soin de son corps en priorité. Dans le même temps, il a accentué son travail avec son préparateur mental. Et ça marche… Pour sa dernière entrée à Wimbledon, Gaël Monfils était opposé à Richard Gasquet. Sur une surface qui ne lui réussit jamais, le Français a dominé son compatriote avec une réussite étonnante : « Mon coach mental me dit de dire que j'aime le gazon », souriait Monfils après le match.

Un homme nouveau

Dans sa communication, le demi-finaliste de l’US Open (2016) propose un discours plus posé, moins « fantasque ». La coupe de cheveux témoigne du changement, sobriété d’un format court, sans extravagance. Côté business, il collabore désormais avec eToro, le leader mondial des réseaux d’investissement social. Du sérieux à tous les étages, c’est le nouveau mot d’ordre du camps Monfils. Un homme nouveau qui veut prendre le temps de construire, pierre par pierre. Un Monfils capable de rivaliser avec les meilleurs. Les retours en grâce de Roger Federer (36 ans) et Rafael Nadal (32 ans) lui prouvent qu’avec le temps et un travail de fonds, tout est possible. Le deuxième volet de sa belle carrière en dépend. Et le meilleur pourrait bien venir…

Articles liés