Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Le grand chantier de Fabien Galthié !

Fabien Galthié, sélectionneur du XV de France, s’est exprimé au sujet des secteurs qu’il souhaite améliorer au sein de son équipe. 

L’année 2020 est celle de la renaissance du rugby français, sur le plan international. En chute libre depuis la finale de Coupe du monde 2011 perdue sur le fil face à la Nouvelle-Zélande (7-8), le XV de France a repris des couleurs. Ce changement on le doit surtout à Fabien Galthié, qui avait déjà fait entrevoir les grandes lignes de son projet lors du dernier Mondial, lorsqu'il était encore adjoint de Jacques Brunel. Au cours du dernier Tournoi des 6 Nations, les Bleus ont continué sur la même lancé, montrant un visage très séduisant, surtout en attaque et dans l’agressivité défensive. 

« Aujourd’hui, notre conviction est que l’on doit pouvoir changer le sens du jeu après chaque ruck » 

Lors d’un entretien accordé à L’Équipe, Fabien Galthié a confirmé vouloir continuer à travailler sur le jeu offensif du XV de France. « En attaque, il y a un chantier mis en œuvre pendant la Coupe du monde et que l’on doit amener à maturité : on s’est rendu compte que l’on pouvait avoir des visions encore plus précises sur l’espace qui existe dans le rideau défensif adverse, mais aussi dans son dos. L’objectif et de l’obliger à se fragiliser sur le premier rideau ou de faire le choix inverse, c’est-à-dire le contraindre à abandonner le fond du terrain » a déclaré le sélectionneur des Bleus. « Par ailleurs, nous sommes sur un rugby de transition et de périodisation tactique et, en ce moment, nous cherchons des circuits dans la zone action et dans la zone occupation qui puissent nous permettre d’être plus efficaces dans la recherche de cet espace et nous donner plus d’options. Aujourd’hui, notre conviction est que l’on doit pouvoir changer le sens du jeu après chaque ruck. Que l’on puisse déposer le ballon dans chaque tiers de terrain quelle que soit la zone où l’on se trouve. Donc il faut que l’on puisse avoir des cellules offensives ou défensives rapidement en place, soit pour trouver des espaces en attaque soit pour fermer en défense ». 

Articles liés