Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Bernard Laporte en remet une couche sur Guy Novès !

Alors que Bernard Laporte aurait pu devenir un véritable frein pour l'avenir de Guy Novès à la tête du XV de France, il n'en est rien selon le nouveau président de la FFR.

Si certains émettaient des doutes quant à l'avenir de Guy Novès, en tant que sélectionneur du XV de France, après l'élection de Bernard Laporte à la tête de la Fédération, l'ancien coach du RCT lui a toujours réitéré sa confiance. Sur les ondes de RMC, le nouvel homme fort du rugby hexagonal assure de nouveau son soutien inconditionnel à l'ex-entraîneur du Stade Toulousain

« Convaincu que l’équipe de France va avoir des résultats »

« J’ai tellement entendu de bêtises. C’est incroyable. Je me suis battu contre ce principe : tu arrives, tu es le roi, tu vires untel, tu mets untel à sa place. De quel droit je virerais un entraîneur de l’équipe de France ? Que ce soit Guy Novès ou un autre. Je suis le président. La Fédération ne m’appartient pas. Je ne suis pas une boite privée. Je respecte les compétences de Guy Novès, son palmarès. Je serai plus un protecteur, un paravent pour lui. Je connais la difficulté de ce poste. J’ai une confiance totale. Mais je veux qu’on soit ambitieux. On a trois ans pour être champion du monde. Si on n’a pas cette envie, il ne faut pas aller à la tête de la Fédération. Qu’il n’y ait pas un joueur français dans l’équipe mondiale, ça m’agace profondément. Aujourd’hui, l’équipe de France est en progression mais ce n’est pas suffisant parce qu’elle ne gagne pas. Il faut que l’on soit clair là-dessus. Il y a de réels progrès. Dans l’année où il va y avoir 10-11 matches, si on n’en gagne aucun, ça interpellerait tout le monde. Je suis convaincu du contraire. Je suis convaincu que l’équipe de France va avoir des résultats. Je n’imagine que le positif. Une très bonne année 2017. Et continuer avec Guy et tout son staff jusqu’en 2019. Je n’envisage pas d’autre solution », explique-t-il.

Articles liés