Accès direct au contenu

Rugby

Rugby - XV de France : Ce constat froid sur le défaut du jeu de Fabien Galthié !

Alors que le XV de France sort de deux prestations abouties, l’ancien sélectionneur des Bleus Pierre Berbizier ne s’enflamme pas et a noté un défaut dans le jeu pratiqué.

Fabien Galthié pouvait difficilement rêver de meilleurs débuts dans le tournoi. Avec deux victoires dont une bonifiée face à l’Italie ce dimanche (35-22), le XV de France est temporairement premier du Tournoi des 6 Nations avant son déplacement au Pays de Galles (le 22 février prochain). Si de nombreux observateurs se montrent très positifs à propos de niveau de jeu du XV de France, l’ancien sélectionneur des Bleus Pierre Berbizier a lui noté un défaut : l’équipe est trop dépendante des exploits individuels.

« On doit plus cette dynamique à des qualités individuelles qu’à une maîtrise collective »

« Quand je lis que Fabien Galthié a vu une première période « quasi parfaite », je m’interroge. Moi, je n’ai pas vu ça avec mes yeux qui ne sont peut-être plus adaptés à ce rugby que l’on dit révolutionnaire. Il y a eu vingt minutes intéressantes au début, oui, mais après, si on tourne à 23-10 à la mi-temps face de faibles Italiens, ce que tout le monde reconnaît, on le doit à une bonne inspiration de Dupont qui envoie Alldritt à l’essai. Pour moi, une première période « quasi parfaite » aurait dû permettre aux Français de tuer le match. (…) C’est évidemment bien pour le rugby français de retrouver cette dynamique de victoires, mais j’ai l’impression qu’on le doit plus à des qualités individuelles qu’à une maîtrise collective. En fait, j’attendais un peu plus de contrôle et de maîtrise contre l’Italie. Parce que si on regarde bien, ce sont les Italiens qui ont mené le jeu avec leurs moyens très limités. On a eu des problèmes de discipline, une conquête incertaine et une défense peu sereine. Pour moi, c’est énorme d’encaisser trois essais contre l’Italie », a déclaré Pierre Berbizier dans un entretien accordé à L'Équipe

Articles liés