Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Une chasuble révolutionnaire ?

En collaboration, la Fédération Française de Rugby et son partenaire historique, GMF, ont imaginé un nouvel équipement pour révolutionner l’apprentissage du rugby et lutter contre le risque de blessure. Une chasuble innovante qui va être testée dans les prochains mois et peut-être apporter un coup de boost sans précédent à l’univers de la prévention dans le rugby.

Directeur Technique National du Rugby français, Didier Retière est avant tout un homme de terrain qui n’hésite pas à remettre crampons et survêtement pour rester au contact du jeu et des joueurs. C’est précisément ce que l’ancien entraîneur adjoint du XV de France a fait au moment de collaborer avec GMF, partenaire historique du rugby français, pour imaginer un équipement innovant en matière de prévention. La FFR et GMF ont en effet imaginé une chasuble pour apprendre aux joueuses et aux joueurs à bien plaquer. Un équipement qui propose des informations visuelles et des repères pour accompagner l’apprentissage du plaquage, geste clé de la discipline. « On y retrouve des éléments facilement identifiables, avec une zone de plaquage bien définie par exemple, pour cadrer le geste, explique Didier Retière. Les entraîneurs ont toujours coutume de dire que le plaquage n’est qu’une affaire de cadrage. Si on ne cadre pas bien, si la tête est positionnée du mauvais côté par exemple, c’est là que le risque commence et qu’il peut devenir dangereux ».

60% des blessures proviennent du plaquage

A la suite d’une étude expérimentale pilotée par la FFR, en partenariat avec l’Institut de santé publique, d'épidémiologie et de développement (ISPED) de Bordeaux, les résultats obtenus sur 142 clubs étudiés ont permis de mieux connaître les origines des blessures dans le monde du rugby. Et notamment d’isoler le premier vecteur de celles-ci : le plaquage (60%). En travaillant sur cette chasuble innovante, les acteurs du rugby prennent de front un sujet majeur de la discipline et de son apprentissage. « En proposant un outil pédagogique au service de la pratique du rugby, GMF souhaite jouer pleinement son rôle de partenaire mais aussi d’assureur : accompagner la FFR dans des projets innovants et responsables et préserver la sécurité́ des joueurs » explique Daniel Dréan, Directeur Marketing, Communication et Partenariats GMF.

« Une vraie petite révolution »

Cette chasuble est un prototype et va être amenée à évoluer. Dans les prochains mois, elle va être testée par 49 clubs qui ont rejoint un programme de prévention et d’une étude scientifique menée par la FFR. Une initiative saluée par tous les acteurs du rugby, à commencer par Raphaël Ibanez, manager général du XV de France aux côtés du sélectionneur, Fabien Galthié : « Pour que les joueurs vivent de grandes émotions, il faut des grandes conditions de sécurité. Pour moi, cette chasuble innovante, c’est sans doute le début d’une vraie petite révolution. J’ai été joueur, je suis manager du XV de France mais aussi, et avant toute chose, père de famille. Quand je vois évoluer mes garçons sur le terrain, je suis d’abord attentif à la sécurité. Et je suis convaincu que cette chasuble va permettre à de nombreux joueurs de se lancer dans notre magnifique discipline avec une nouvelle approche, de nouveaux outils, un meilleur accompagnement ».

Articles liés