Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Mourad Boudjellal chambre ouvertement le président de Montpellier !

Mourad Boudjellal vient de trouver son na nouvelle tête de truc : Mohed Altrad, président du Montpellier Héraut Rugby.

Habitué aux soties médiatiques bien senties, Mourad Boudjellal n’a pas sa langue dans sa proche. L’influent président du Rugby Club Toulonnais n’hésite pas à critiquer ses homologues du Top 14, et le dernier en date à en prendre pour son grade se nomme Mohed Altrad, dirigeant de Montpellier, notamment concernant la bagarre entre Benoît Paillaugue et Jacques Du Plessis.

« Altrad m’a détrôné depuis deux ans. Je ne suis plus le club le plus détesté de France »

« Je peux reconnaître humblement que Mohed Altrad m’a détrôné depuis deux ans. Je ne suis plus le club le plus détesté de France. Je me dis que si on était amené à jouer une finale ou une demi-finale sur terrain neutre contre Mohed Altrad, je crois que le public sera pour nous. Et on n’est pas habitué à cela. À part cela, il y a une bonne ambiance à Montpellier. C’est sympa les avant-matches ! J’ai vu la bagarre. D’abord respect parce que quitte à se battre à Montpellier, il vaut mieux se battre avec Paillaugue qu’avec Du Plessis. Il faut quand même une certaine forme de courage. Et puis ça permet aussi de justifier le salary cap parce qu’on peut faire des contrats de boxeur, de joueur de rugby… et là c’est justifié puisqu’il y avait des boxeurs. En tout cas respect parce que c’était une jolie bagarre », ironise Mourad Boudjellal dans une vidéo publiée sur Eurosport.

Articles liés