Accès direct au contenu

Rugby

Rugby : Baptiste Serin évoque la polémique entre la FFR et la LNR !

Après de longues négociations, la FFR et la LNR ont trouvé un accord pour les matches du XV de France. Baptiste Serin veut désormais penser au terrain.

Le XV de France est de retour. Ce samedi en test-match contre le Pays de Galles et le prochain contre l'Irlande pour conclure le Tournoi des Six Nations. Les Bleus sont toujours en lice pour devenir champion d'Europe. Mais ces matches internationaux étaient au cœur d'un long débat. Les clubs français ne voulaient pas libérer ses joueurs pour une longue durée. Représentées par la Ligue nationale de rugby, les équipes professionnelles ont négocié avec la Fédération française. Finalement, un accord a été trouvé pour six matches du XV de France, avec une limite de trois par joueurs.

« L'important, c'est d'avoir 23 joueurs »

Pour les internationaux, la situation est particulière. Et à l'approche d'échéances importantes, Baptiste Serin, demi de mêlée, est revenu sur cet épisode dans un entretien accordé à L'Equipe. « On avait le cul entre deux chaises, c'est vrai, je l'ai dit. On attendait des décisions politiques dont les joueurs n'ont pas à se mêler. Pour être un peu simpliste, l'important, c'est d'avoir au moins vingt-trois joueurs... Plus sérieusement, nous avons des objectifs très élevés sur les deux matches qui nous attendent. Parler entre nous de tout autre chose est une perte de temps ».

Articles liés