Accès direct au contenu

Athlétisme

Athlétisme : Les vérités de Renaud Lavillenie après son podium aux Mondiaux de Londres !

Alors qu’il a remporté la médaille de bronze aux championnats du Monde à Londres, Renaud Lavillenie a expliqué pourquoi il n’avait pas pu aller chercher l’or.

Renaud Lavillenie n’était pas dans les meilleures dispositions pour viser l’or à Londres. Victime d’une déchirure à la cuisse en novembre dernier, le perchiste a dû faire un break de quatre mois. Un coup d'arrêt qui l'a empêché de préparer au mieux les Mondiaux de Londres. Dans des propos rapportés par L’Equipe, Renaud Lavillenie s’est satisfait d’avoir atteint, au moins, le podium.

«Je tenais absolument à ce podium» 

« Quatre mois, c’est seize semaines, trente séances de perche, plus de mille sauts dont une centaine de très haut niveau. Ce sont ces sauts que je n’ai pas emmagasinés qui me manquent dans les petits repères sur des barres élevées. (…) Mon objectif était de monter sur le podium en partant presque de rien après quatre mois de coupure cet hiver. En plus, les derniers mois ont été difficiles pour moi, j’ai eu des problèmes de dos, il était complètement bloqué. Je savais que je ne serais probablement pas à mon meilleur niveau, capable d’aller très haut, mais je tenais absolument à ce podium, le cinquième de suite, la preuve d’une belle régularité. Je suis très heureux d’avoir été capable de lutter jusqu’à la fin du concours pour la gagne. Entre la médaille d’or et la médaille de bronze, il n’y avait qu’un écart infime », a-t-il expliqué

Articles liés