Accès direct au contenu

  1. 8h45 Mercato - PSG : Luis Campos a bouclé son premier transfert de l’été
  2. 8h35 Après Wimbledon, Djokovic annonce un gros projet avec Nadal et Federer
  3. 8h30 Transferts - PSG : Nouvelle bombe en Espagne sur le mercato de Neymar
  4. 8h15 Mercato - PSG : Un transfert XXL à l’étranger est annoncé pour Kimpembe
  5. 8h00 Transferts - PSG : Neymar va-t-il partir durant le mercato ?
Formule 1

F1 : Alonso pénalisé, une injustice est révélée

Malgré un excellent week-end lors du GP du Canada, Fernando Alonso n'a terminé que neuvième de la course après avoir écopé d'une pénalité de 5 secondes. Une sanction qui faisait suite à une défense trop agressive sur Valtteri Bottas. Mais Romain Grosjean estime que cette pénalité est injuste et qu'il faudrait laissait les pilotes se battre.

Malchanceux depuis le début de saison, Fernando Alonso a toutefois confirmé qu'il était toujours aussi talentueux. Très rapide à Montréal, le double champion du monde a décroché la deuxième place lors des qualifications. Depuis 2012 et sa pole position lors du Grand Prix d'Allemagne, Fernando Alonso ne s'était plus élancé depuis la première ligne. Cependant, en course, l'Espagnol n'a pas réussi à bonifier son excellente qualification puisqu'il a terminé seulement neuvième au Canada. Septième sur la ligne d'arrivée, le pilote Alpine a été pénalisé de 5 secondes après la course ce qui l'a donc fait reculer de deux places, profitant aux deux Alfa Romeo. La FIA avait reproché à Fernando Alonso d'avoir zigzagué en pleine ligne droite pour défendre sa position face à Valtteri Bottas. « Entre les virages 10 et 12, lors de l’avant-dernier tour de la course, la voiture 14 a effectué des changements de direction répétés pour se défendre contre la voiture 77, qui a dû relâcher l’accélérateur à un moment donné et a brièvement perdu sa dynamique. Tout en prenant note de l’argument du pilote qui affirme qu’à aucun moment la voiture 77 n’était à côté de la voiture 14, les commissaires considèrent qu’il s’agit d’une violation claire du règlement ci-dessus. Les commissaires imposent donc une pénalité de temps de 5 secondes en ligne avec celle imposée pour un incident similaire au GP d’Australie 2022 », précise le communiqué de la FIA qui s'appuie sur l’Article 2b du Chapitre IV, Appendice L, du Code Sportif International. Une sanction qui n'est pas du goût de Romain Grosjean.

Grosjean critique la pénalité reçue par Alonso

En effet, dans des propos rapportés par Nextgen-auto.com, l'ancien pilote Haas, qui commentait le GP du Canada pour Canal+, a poussé un coup de gueule concernant la pénalité reçue par Fernando Alonso : « Il a écopé d’une pénalité de 5 secondes après la course. Je suis plutôt en désaccord avec ça. Certes, il a bougé deux fois dans la ligne droite, mais cette ligne droite n’est pas droite, ce n’est pas facile d’aller tout droit. Deuxièmement : c’est une course bon sang ! Laissez-les se battre, laissez-les se défendre, laissez-les tout donner ! C’est bien d’avoir des règlements, mais n’en faites pas trop. Ca ne méritait pas 5 secondes, c’est mon opinion. Peut-être que j’ai tort, mais c’est mon sentiment. » D'autant plus décevant que le double champion du monde réalisait un week-end impressionnant comme le souligne Romain Grosjean : « Quel plaisir de voir Fernando performer. Si vous regardez un pilote de 20 ans disputer sa première saison en Formule 1, vous verrez la même passion, le même feu que chez Fernando. Il a été très rapide sur le sec le vendredi. Puis il a été très impressionnant sur le mouillé le samedi. Je pense qu’il avait une stratégie intéressante le dimanche. Il est resté longtemps en piste avec le pneu medium, 20 tours. Il est peut-être l’un des seuls pilotes qui aurait tenté une stratégie à un seul arrêt durant cette course, sans l’intervention de la voiture de sécurité virtuelle puis réelle plus tard. »

Articles liés