Accès direct au contenu

Serial buteur

Pourquoi Falcao pourrait tout casser à Chelsea

Radamel Falcao

Déjà pisté cet été par les Blues, Radamel Falcao pourrait s’envoler du côté de Stamford Bridge au mercato d’hiver. Une arrivée qui ne devrait laisser personne insensible chez les Blues.

Quand Roman Abramovitch veut un joueur, il ne se décourage pas. Depuis le départ de Didier Drogba, le magnat russe rêve d’un sérial buteur capable de martyriser les défenses anglaises et européennes. Un joueur capable de tuer un match à lui tout seul. Alors pour assouvir ses envies, Abramovitch a fait de l’arrivée de Radamel Falcao son cheval de bataille. « Les premières manœuvres ont commencé pour Falcao, avoue un des proches du joueur au Sun. Le propriétaire veut que tout soit en place au plus vite pour qu’un transfert ait lieu avant qu’un autre club puisse faire une contre-offre ». Montant du transfert : 57 millions d’euros.

Un nouveau problème pour Torres
Mais la venue de l’attaquant de l’Atletico Madrid sonnerait comme un désaveu pour Fernando Torres. Falcao dispose du même profil que lui. Rapide, bon techniquement, le Colombien est un bouffeur d’espaces qui possède un jeu de tête pratiquement inégalable. L’Espagnol pourrait donc vivre une nouvelle saison galère. En 2011-2012, il était resté muet pendant plus de 24 heures sur les terrains. Mis en concurrence avec Didier Drogba, « El Nino » ne supportait pas la pression suscitée depuis son arrivée de Liverpool. Cantonné à un rôle de remplaçant, Torres rongeait son frein en silence avant de renaître lors du championnat d’Europe (3 buts). L’arrivée de Falcao pourrait donc remettre un coup de massue sur sa caboche. A moins que Roberto Di Matteo ne se décide à aligner deux attaquants de pointe.

Une association Falcao-Hazard-Mata qui pourrait faire mal !
Cette solution pousserait le coach italien à sortir un de ses joyaux du milieu de terrain. Sûrement pas Eden Hazard, auteur d’un début de saison remarquable. Juan Mata monte lui aussi en puissance. Le trio Falcao-Hazard-Mata pourrait donc avoir fière allure. Le « Tigre », qui aime prendre la profondeur, est également un tueur devant le but. Les passes dans l’espace des deux lutins pourraient donc faire mouche. Surtout que le Colombien sait aussi se débrouiller tout seul. En témoigne son triplé il y a près d’un mois face aux Blues en finale de Supercoupe d’Europe (4-1). Un triplé qui avait tapé dans l’œil d’un certain Fabio Capello. « Dans toute ma carrière, je ne connais qu’un joueur qui m’ait autant impressionné que Messi la première fois que je l’ai vu et il s’appelle Radamel Falcao, avait avoué le sélectionneur russe à La Gazzetta dello Sport. C’est un grand attaquant et assurément, aujourd’hui, il est le numéro un. » Un numéro un, qui pourrait donc voler vers d’autres cieux et prendre plus d’ampleur dans l’un des plus grands clubs du gotha européen.

Par Thomas Figueiredo