Accès direct au contenu

Foot - OL

OL : Après l’OM, un deuxième miracle pour Rudi Garcia ?

Après avoir emmené l’OM en finale de Ligue Europa, Rudi Garcia peut de nouveau créer la surprise et l’exploit en sortant la Juventus en 8e de finale de Ligue des Champions. Décryptage.

En 2018, Rudi Garcia réalisait l’un des plus beaux parcours Européens d’un club Français, en envoyant ses joueurs en finale de Ligue Europa contre l’Atlético Madrid, après un très beau parcours (notamment un match complètement fou face au RB Leipzig). Et cette fois, en Ligue des Champions, le désormais coach de l’OL peut réaliser l’exploit de qualifier l’OL en quarts de finale, en éliminant la Juventus de Cristiano Ronaldo.

Un premier match maîtrisé

Pour le match aller de ce 8e de finale de Ligue des Champions, l’OL s’est dépouillé sur le terrain, dans un dispositif tactique en 3-4-3 qui avait pour but de faire déjouer la Juventus, tout en proposant, si ouverture du score il y avait, un bloc bas afin de résister aux assauts répétés des Turinois. Et c’est exactement le scénario qui a eu lieu. Après l’ouverture du score de Tousart à la demi-heure de jeu, qui fait suite à une première mi-temps pleine de justesse technique, les Gones se sont contentés de défendre, et de résister aux assauts Turinois, qui bizarrement n’ont pas beaucoup pressé leur adversaire. Et si les 20 dernières minutes ont été plus compliquées pour l’OL, le pari est réussi, puisqu’ils empochent un précieux 1-0, qui leur a permis de faire un pas en avant vers la qualification pour les quarts de finale, tout en conservant le clean-sheet.

Un match retour décisif

La question qui se pose désormais, c’est de savoir si l’OL réussira à conserver la courte avance qui est la sienne lors du match retour, qui se déroulera au Juventus Stadium, à huis-clos. Même sans ses supporters, la Juve saura se montrer dangereuse, avec toute l’armada offensive qui est la sienne (Dybala, Higuain, Bernardeschi, et évidemment Cristiano Ronaldo). Pourtant, même si l’OL a empoché une victoire sans forcément rassurer, ils pourraient bien réaliser l’exploit de sortir le champion d’Italie. Si des joueurs comme Jason Denayer, pilier de la défense lyonnaise, Bruno Guimaraes, précieux et très bon à la récupération, ou encore Houssem Aouar, pièce maîtresse de ce dispositif, savent réitérer leur performance, ils pourront guider cette équipe lyonnaise vers un exploit tonitruant, surtout au vu de l’effectif adverse. Les Lyonnais pourront-ils créer l’exploit ? Réponse le Mardi 17 mars prochain, à Turin…

Articles liés